Pininfarina Battista

Des accélérations addictives dans un écrin haute couture : électrique ou pas, la Battista est une hypercar unique en son genre

Ollie MARRIAGE • Niels de GEYER | Le 12 octobre 2021 |

Note
globale

9
10

Modèle

Pininfarina Battista

À partir de 2 millions d’euros (est.)

Moteur

4 moteurs élec., 1 900 ch, 2 300 Nm, batterie 120 kWh, intégrale

Conso

Autonomie : 500 km

Performances

0 à 100 km/h : moins de 2 s
0 à 300 km/h : moins de 12 s
Vitesse maxi : plus de 350 km/h

Poids

NC

Verdict

Les plus :
Lignes sublimes
Conduite accessible
Performances ahurissantes

Les moins :
Tarif indécent
Sac en papier à prévoir pour les passagers, ce serait dommage de salir l'habitacle cousu main...

Budget

Le juste prix de la Battista ne va pas vous obnubiler si vous avez les moyens de mettre plus de deux millions d’euros dans une hypercar électrique. Et ça, c’est avant que Pininfarina vous ait invité dans ses ateliers de Cambiano pour configurer votre voiture pièce par pièce. Prévoyez des chaussures confortables, les possibilités de personnalisation extérieures et intérieures sont à peu près infinies.

Et évitez de demander des renseignements sur les formules de leasing, on risque de vous regarder bizarrement. La clientèle cible de la Battista signe des chèques à sept chiffres aussi machinalement que vous une carte de départ pour un obscur collègue.

En revanche, vous apprécierez les cinq ans de forfait Chargepoint illimité inclus avec votre achat. Et la wallbox 22 kW assortie à votre voiture, capable de refaire le plein de la batterie 120 kWh en six heures. Mais là, ce ne sera pas gratuit. Encore moins si vous faites bon usage de la charge à 180 kW sur les bornes ad hoc (20 à 80 % de batterie en 25 minutes).

À BORD << Précédent         La suite >> VERDICT

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles