La nouvelle sportive électrique de Henrik Fisker s’appelle Project Ronin

Et oui, c'est bien un hommage au film du même nom et à ses mythiques scènes de course-poursuite

La rédaction | Le 4 mai 2022 |

Fisker Ronin

En savoir plus à ce sujet :

Ronin, c’est avant tout une grosse course-poursuite à laquelle on a greffé une vague histoire de mercenaires et de malette pour dire que c’est un film. Un excellent point de départ, donc, pour la nouvelle création de Henrik Fisker.

Vous avez sous les yeux le Project Ronin. Si tout se passe bien, ce sera bientôt la troisième voiture lancée sous le blason Fisker Inc après le SUV électrique Ocean et la citadine PEAR.

La Karma à laquelle vous songez sans doute, c’était sa précédente entreprise Fisker Automotive, qui a fait faillite en 2012. Cette Fisker Ronin semble assez proche dans sa silhouette, celle d’une GT à long capot. Mais si sa devancière était une hybride rechargeable – il était trop tôt…–, la Ronin sera 100 % électrique. Elle sera conçue pour « les road trips au long cours » avec 4 adultes et leurs bagages.

La Fisker Ronin s’est fixé pour objectif d’offrir la plus grande autonomie du marché à son arrivée. Vaste programme à l’heure où Mercedes parvient rouler 1 000 km sur une seule charge avec son dernier concept car… Ils ont commencé à travailler l’année dernière en ne rechignant pas à « recourir aux matériaux les plus légers et les plus sophistiqués » pour tenir ce cahier des charges.

Apparemment, la voiture profitera d’une aérodynamique active et d’une architecture de batterie porteuse « innovante ». Comme dans toute bonne voiture électrique en 2022, l’intérieur sera vegan. Fisker évoque aussi des portes « uniques » pour offrir un meilleur accès à bord. Meilleur que quoi, mystère…

Rendez-vous l’année prochaine pour en savoir plus, avant de découvrir la version de production en 2024. Ça vous laissera le temps de re-re-re-regarder la 535 et la 406 se courser dans les rues de Paris, ou la XM et la S8 dans l’arrière-pays niçois…

 

Articles associés