La Mazda MX-5 Mono-posto aurait pu être LE speedster

Vingt ans avant la Ferrari Monza SP1, Mazda avait déjà montré la voie avec un concept de MX-5... ébouriffant

La rédaction | Le 18 février 2021 |

5

Qu’y a-t-il sous le capot ?

Le quatre-cylindres 1.8 de la MX-5 de série, avec sa délicieuse boîte manuelle à cinq rapports. SEMA oblige, Mazda lui a toutefois greffé un turbo et un échangeur HKS, des collecteurs spécifiques et une ligne inox à sortie centrale. Résultat : 190 ch, au lieu des 140 d’origine. Rien sur les performances, mais cette chose ne devait pas peser bien lourd (à peine plus d’une tonne pour une MX-5 NB 1.8 de série) et aurait sûrement été un régal sur petite route.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles