La Porsche Taycan 2021 peut accélérer plus fort et charger moins vite

Grâce à de menues évolutions technologiques et de nouvelles options, la superberline électrique de Porsche devient encore plus performante et plus facile à vivre

La rédaction | Le 20 août 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

La très véloce Porsche Taycan n’a pas fini de faire des ravages en drag race sur Youtube : avant même de souffler sa première bougie – elle a été commercialisée en septembre 2019 –, elle va profiter d’une mise à jour pour gagner encore en performance. Mais faites donc, faites donc…

Grâce à une batterie optimisée, Porsche annonce ainsi que le fleuron de la gamme, la Taycan Turbo S (761 ch) gagnera deux dixièmes sur le 0 à 200 km/h (9,6 s), et un sur le 400 m départ arrêté (10,7 s). La marque insiste comme toujours sur la reproductibilité de ces performances, souvent le point faible des voitures électriques.

Si ces chiffres seront du plus bel effet sur le CV de la Taycan, la nouvelle gestion de la batterie aura des avantages bien plus concrets. Mettons que vous ayez branché votre Taycan sur la borne Ionity d’une aire d’autoroute et que vouliez prolonger un peu votre pause café : vous pouvez désormais brider la puissance de la charge (par exemple à 200 kW au lieu de 270), pour ménager la durée de vie batterie. Inutile, évidemment, d’en informer le conducteur de la Zoé qui attend derrière.

Par ailleurs, sur les bornes compatibles, la Taycan offrira désormais une fonction « plug & charge » : plus besoin de sortir sa carte d’abonnement et de parcourir les menus de la borne, celle-ci reconnaît automatiquement votre voiture et lance la charge lorsque vous connectez le câble. Porsche promet également une meilleure intégration à votre réseau électrique domestique, par exemple pour recharger la Taycan en priorité avec de l’énergie produite par des panneaux solaires.

Côté assistances à la conduite, ce nouveau cru de la Taycan pourra notamment profiter en option d’un affichage tête haute et d’un système de levage du museau couplé à la suspension pneumatique. Ce dernier sera capable d’enregistrer les coordonnées GPS de tel dos d’âne ou telle rampe de parking, et de se déclencher ensuite automatiquement à l’approche de ces obstacles.

Et s’il est bien trop tôt pour parler de restylage, Porsche profite de cette mise à jour pour élargir le nuancier à sept nouvelles couleurs.

 

 

Articles associés