La Skoda Superb est maintenant hybride

Skoda repoudre le museau de sa grande berline et lui greffe une motorisation hybride rechargeable

La rédaction | Le 24 mai 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Ceci est la nouvelle Skoda Superb. Enfin, la phase II de la troisième génération. Parce qu’il paraît qu’elle a changé. Ça se passerait au niveau des optiques, de la calandre et du bouclier avant, et il y aurait une barre de chrome entre les feux arrière, soulignant le nouveau monogramme de la marque. Admettons. Dans tous les cas, la vraie nouveauté est ailleurs : l’arrivée d’une version hybride rechargeable.

Quatre ans après sa cousine la Volkswagen Passat GTE, la grande tchèque reçoit en effet un attelage composé d’un 1.4 TSI 156 ch et un moteur électrique de 116 ch, développant à eux deux jusqu’à 218 ch. Elle offre au passage une autonomie en tout électrique de 55 km grâce à sa batterie 13 kWh. Le rayon d’action total dépasse les 850 km, ce qui ravira tous les chauffeurs dont cette redoutable transporteuse est déjà l’outil de travail.

La Skoda Superb iV est la première hybride de la marque. Depuis le temps que cette technologie est disponible sur la Golf et la Passat, le vent de la nouveauté n’est peut-être pas aussi décoiffant que Skoda l’espérait. Reste que nous avons toujours fait partie du fan club de la Superb – si vous trouvez de meilleures places arrière dans le groupe Volkswagen sans y mettre deux fois le prix chez Audi ou cinq chez Bentley, prévenez-nous – et qu’on ne peut que se réjouir de la voir ajouter une corde à son arc.

Pour ceux qui continuent à préférer des plaisirs plus primaires (SHAME !), la Superb est toujours disponible avec une flopée de moteurs thermiques, dont un 2.0 essence de 272 ch.

Pour les autres, Skoda a annoncé simultanément sa première voiture électrique, la Citigo e iV. C’est ça, six ans après la Volkswagen e-Up… La marque annonce 265 km d’autonomie et un 0 à 100 km/h en 12,5 s. À condition bien sûr de choisir entre les deux.

Articles associés