VIDÉO : une drag race Bloodhound vs Bugatti Chiron vs F1*

*Virtuelle, forcément. Mais imaginez un peu...

La rédaction | Le 27 mars 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Comment tromper l’ennui quand on vise le record absolu de vitesse terrestre et qu’on est coincé entre quatre murs (comme la moitié de l’humanité à l’heure où nous écrivons ces lignes) ? En organisant une drag race virtuelle, pardi !

C’est en tout cas l’idée qui est venue à l’équipe du projet Bloodhound LSR. Ils ont imaginé une course entre leur roquette à roulettes, une Formule 1 et une Bugatti Chiron. Ah oui, et la voiture de Monsieur Tout-le-monde, mais elle aura disparu du cadre au bout de quelques secondes.

Ne prenez pas ça trop au sérieux. Ne chipotez pas sur la motricité des pneus slick sur la terre, par exemple (Bloodhound avoue s’accorder une « licence poétique » sur ce genre de détail). Installez-vous confortablement et admirez ces lignes virtuelles faire la course à côté du panache de poussière de la Bloodhound, capable si l’on en croit son dernier run en novembre d’accélérer en 45 s de 0 à …1 000 km/h. Avec la MOITIÉ de sa puissance définitive !

En effet, elle ne pouvait alors compter « que » sur les 90 000 Nm de son réacteur d’Eurofighter, qui recevront à terme le renfort d’un moteur-fusée Nammo de 50 à 60 000 Nm (avec un V8 Jaguar en guise de pompe à essence, excusez du peu). Assez pour la propulser théoriquement bien au-delà des 1 300 km/h une fois en pleine possession de ses moyens.

Reste à savoir quand la Bloodhound pourra de nouveau se dégourdir les tuyères dans la vraie vie… L’équipe de Ian Warhurst a d’ores et déjà annoncé le report de la tentative initialement prévue en 2021, et la « mise en hibernation » du projet jusqu’à la reprise des pourparlers avec les sponsors potentiels plus tard cette année. « Le monde a des choses plus importantes à gérer en ce moment », résume le directeur de Bloodhound LSR.

 

Articles associés