Cinq des voitures de série qui ruptent le plus haut

La Gordon Murray T.50 est en passe de devenir la championne incontestée des hauts régimes. Retour sur cinq autres sopranos qui ont marqué leur temps

La rédaction | Le 11 décembre 2019 |

6

Ariel Atom V8 – 10 600tr/min

La particularité la plus intéressante de l’Atom V8 n’était pas ses accélérations démentielles ni son rapport poids puissance incroyable, mais bien sa faculté à remodeler votre visage en des formes absolument étonnantes. Ça, et peut-être aussi le fait qu’elle ruptait à 10 600 tr/min (cela dit, il y a peut-être un lien de cause à effet).

Elle devait cette particularité à son V8 3.0, un bloc construit à partir de deux quatre-cylindres de Suzuki Hayabusa (la moto, tout à fait) pour développer 500 ch et 385 Nm.

Pour la chirurgie esthétique, on a sûrement fait moins cher, mais jamais plus amusant.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés