Citroën présente le nouvel Ami de la mobilité… dès 14 ans.

Vous avez au moins 14 ans et vous cherchez un nouvel Ami pour sortir ? Citroën a la solution !

| Le 28 février 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous vous souvenez du Citroën AMI ONE Concept présenté au Salon de Genève il y a un an ? On s’insurgeait que Citroën célèbre 100 ans d’automobile avec un « objet 100% électrique ». Un OBJET, même pas une voiture… Eh bien ils persistent et signent avec ce Citroën Ami. Oui, « ce » et pas « cette » car on ne parle toujours pas de voiture mais de quadricycle. Et accrochez-vous à votre chaise, l’engin que vous avez sous les yeux n’est pas un concept mais bien la version de série qui sera notamment commercialisée sur Internet et… par les magasins FNAC et Darty. On n’arrête pas le progrès.

Citroën dit de son Ami – 100% électrique(pour vous donner une fois son nom complet) qu’il s’agit d’une « expérience de mobilité véritablement disruptive » et qu’il n’a « pas d’équivalent dans le paysage de la mobilité ». Je sais à quoi vous pensez : Et mon Twizzy, c’est du poulet ? Bah… en fait Citroën précise en gras sur son communiqué de presse que l’Ami offre « un habitacle fermé et chauffé » (oui, c’est un peu mesquin mais c’est vrai) et, surtout, Twizzy a été lancé avant que le mot disruptif ne devienne le mot le plus usité de la communication communicante en France.

L’Ami dispose donc de portes. Et si Steve Jobs l’avait présenté, on aurait certainement eu droit à son fameux « This is a revolution ! ». Non, pas le fait d’avoir des portes mais plutôt comment elles sont disposées. Comme sur le concept de l’an passé, l’une est conventionnelle et l’autre est dite suicide, avec les charnières à l’arrière. Il ne s’agit pas d’une lubie de designer, c’est une question de symétrie et… de coûts de production. Les deux portes sont identiques, donc un seul moule et une seule ligne de production. Même chose pour les vitres, les custodes, les faces avant et arrière… Bref, mis-à-part le pare-brise qui diffère de la lunette arrière, les deux profils sont strictement identiques pour, au final, réaliser d’énormes économies d’échelle et donc réduire le coût pour le consommateur.

L’Ami coûtera moins cher qu’un pass Navigo ou que votre abonnement à votre portable. À l’achat, comptez à partir de 6000€ mais une offre de location longue durée sera proposée à 19,90€/mois après une versement de 2644€. L’offre sera complétée par une solution en auto-partage via Free2Move à 0,26€/min.

Faire partie de la catégorie des quadricycles sans permis offre des avantages, comme être accessible dès 14 ans, et des inconvénients comme une vitesse limitée à 45 km/h ce qui limitera son utilisation à de l’urbain pur malgré les 70 km d’autonomies promis par la batterie 5,5 kWh rechargeable en 3 heures sur une prise secteur conventionnelle.

L’intérieur se veut lumineux et spacieux. Aussi spacieux que puisse être un engin de 2,41 de long (presque 30 cm de moins qu’une Smart ForTwo) qui peut se garer face au trottoir… L’afficheur derrière le volant est réduit à sa plus simple expression et c’est votre portable qui fera office de système infotainment et de source audio diffusé via… une enceinte portable. Le logement a bien été prévu devant le volant, en revanche oubliez la stéréo.

Alors « jeune », tu achètes ? Tu loues ? Tu partages ?

Articles associés