Audi A6

Les cadres dynamiques sont décidément trop gâtés…

Loïc DEPAILLER | Le 1 septembre 2018 |

Note
globale

8
10

Modèle

Audi A6 55 TFSI
À partir de 64 000 €

Moteur

V6 turbo, 2995cm3, trans. int.,
340ch, 500Nm

Conso

6,8l/100km, 151g/km de CO2

Performances

0 à 100km/h en 5,1s, 250km/h

Poids

1835kg

Verdict

Silence, confort, techno embarquée piquée à l’A8, mais sa conduite manque un peu de piment.

La BMW Série 5, la Mercedes Benz Classe et la Volvo S90 sont toutes d’excellentes voitures. La BMW est imbattable côté plaisir de conduite, la Benz est d’un raffinement presque indécent, et impossible de ne pas tomber sous le charme scandinave de la Volvo et de la sérénité qu’elle dégage. SI vous êtes cadre et que vous voulez une Bonne Voiture, le choix est vaste. Cela veut aussi dire que l’Audi A6 ne peut pas juste être “bien”, vu le niveau de la catégorie. Elle doit exceller dans tous les domaines…

Et c’est presque le cas. Cette nouvelle génération repose sur la même plateforme que les nouvelles A7 et A8 et ses mensurations ont légèrement augmenté (7 mm en longueur, 12 mm en largeur et 2 mm en hauteur). Surtout, elle récupère toute la techno de ses grandes sœurs. Ce qui veut dire que la première chose qui saute aux yeux en entrant dans l’habitacle, c’est le double écran tactile MMI ornant la console centrale. Et que vous avez à votre disposition 39 systèmes différents d’aide à la conduite, des roues directrices aux quatre coins (mais pas d’origine) et une micro-hybridation qui permet de couper le moteur – toutes motorisations confondues – lorsqu’on lève le pied jusqu’à 160 km/h.

En France, nous avons droit à trois moteurs au lancement, et tous en Quattro. Les diesels TDI 45 (231 ch) et 50 (286 ch) et un essence FTSI 55 de 340 ch. L’essence est de loin le plus agréable, sa boîte est plus raffinée (une DSG 7 contre une automatique 8 sur les diesels), il est plus discret et son poids inférieur rend l’A6 plus agile.

Mais ce n’est pas une automobile particulièrement sportive. Les roues arrière directrices sont d’une efficacité remarquable à basse vitesse mais il en manque encore un poil pour inquiéter des références comme la Série 5 ou la Jaguar XF. Elle se rattrape sur longs trajets : silence, raffinement, confort (avec les suspensions pneumatiques ou adaptatives que nous avons testées). Pour le reste, choisir entre BMW, Benz, Volvo ou Audi se résume à vos goûts personnels, il n’y a pas de mauvais choix.

Articles associés

Plus d'articles