TopGear magazine #37

Dans le nouveau TopGear magazine, on vous a mis un peu de tout : Alpine, Aston, Audi, Citroën, Cupra, DS, Ferrari, Jaguar, Kia, Lotus, McLaren, Opel, Porsche, Skoda, Toyota...

Cédrik André | Le 16 juillet 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

TopGear magazine #37

Y’en a un peu plus, j’vous l’mets quand-même ? Un p’tit sujet sur les stars du rock et leurs autos avec quelques anecdotes façon tabloïds, pour l’été, ça passe. Rendez-vous en kiosque ou sur monmag.fr

Édito

Je ne sais pas où on en sera quand vous lirez ces lignes… Déconfinement total à base de bisous et de câlins, situation « sous contrôle » mais sous surveillance accrue en raison du variant Delta, Kappa, Omega ou Lambda (ce qui m’inquiète c’est qu’il reste des tas de lettres dans l’alphabet grec), ou mise sous cloche totale avec caméras thermiques généralisées, masques FFP16+ et bains de bouche à base de gel hydro-alcoolique obligatoires 5 fois par jour. Ah non, ça c’est le scénario d’un futur épisode de Black Mirror (à moins que…). Bref, quoi qu’il en soit, à l’heure où nous bouclons, la situation semble vouloir s’améliorer, le ciel s’éclaircit et pour fêter ça nous avons décidé de vous offrir un bon bol d’air… dans la tronche. Ou « in ya face » en V.O. puisque, pour optimiser nos chances de vous rapporter des images dantesques, le sujet de la Sainte Trinité des Speedsters a été réalisé en Écosse. Une Écosse qui a tenu toutes ses promesses nous offrant, en quelques heures à peine, l’intégralité des quatre saisons. Non, rien à voir avec Vivaldi, je parle bien de météo avec tour à tour de la pluie, de la grêle (si), de la neige (si, si…), et enfin un sublime soleil en Technicolor, mais juste sur la fin – sinon c’eût été trop simple. Quant aux stars du sujet, les speedsters, tout ce que je peux vous dire à ce stade, c’est qu’aucun de nous n’avait anticipé ce qu’on pouvait ressentir quand un engin de 800 ch sans pare-brise se sert de votre visage comme d’un élément aéro actif.

Dans la série Grand Air, nous avons également fait un saut sur le Port Autonome du Havre qui nous a offert un décor presque aussi spectaculaire que les deux Filles de Légendes qui nous y ont conduits. Pour la petite histoire, Le fond qui ressemble à un astro-port en construction est en fait un champ de pieds d’éoliennes off-shore en construction. Le genre d’endroit où pourrait se tourner la scène d’intro d’un prochain James Bond. D’ailleurs, en parlant de ce cher 007, Aston Martin nous a ouvert les portes du département Q qui s’occupe de concevoir et réaliser des Aston sur mesure, tout comme ce que fait Q pour James dans les films, les gadgets en moins pour des vrais gens de la vraie vie. Pendant ce temps, l’électrification continue sa poussée, Lotus tente de faire rentrer des carrés dans des ronds en mettant à profit le Light is Right sur une super-sportive électrique, donc lourde, Porsche veut transposer la révolution qu’il a engagée avec le Taycan hors des routes bitumées avec le Taycan Cross Turismo, Opel jette un œil sur le futur antérieur en électrifiant une Manta. Mais, dans la vraie vie,
des Golf 8 remplacent toujours des Golf 5 disparues dans l’indifférence générale après plusieurs centaines de milliers de kilomètres de bons et loyaux services parce que, quoi qu’on en dise, la voiture électrique est encore trop chère et pas encore pour tout le monde.

Bonne lecture, bonnes vacances et, surtout, prenez soin de vous et de vos proches.