Sebastian Vettel prendra sa retraite à la fin de la saison

Le quadruple champion du monde a pris sa décision : il quittera la Formule 1 fin 2022

La rédaction | Le 28 juillet 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

C’est une véritable onde de choc que Sebastian Vettel a provoquée ce jeudi dans le monde de la F1 en annonçant qu’il ne rempilerait pas l’année prochaine, après la fin de son contrat chez Aston Martin.

À la veille du Grand Prix de France la semaine dernière, l’Allemand de 35 ans avait pourtant évoqué « une intention claire de poursuivre » lorsqu’il avait été interrogé sur son avenir avec l’écurie anglaise. Il a finalement décidé de mettre fin à une carrière marquée par de nombreux records.

« J’ai eu le privilège de travailler avec nombre de personnes fantastiques en Formule 1 au fil des 15 dernières années. Il y en a beaucoup trop à citer et à remercier », déclare Seb dans son communiqué. « Ces deux dernières années, j’ai été pilote pour Aston Martin Aramco Cognizant Formula One™ Team et bien que nos résultats n’aient pas été aussi bons que nous l’avions espéré, il est très clair que tout ce dont une écurie a besoin pour courir au plus au niveau dans les années à venir est en train d’être mis en place. »

« J’ai vraiment apprécié de travailler avec une équipe aussi formidable. Tout le monde – Lawrence, Lance, Martin, Mike, les cadres dirigeants, les ingénieurs, les mécaniciens et le reste de l’équipe – est ambitieux, compétent, expert, impliqué et amical, et je leur souhaite le meilleur. »

« J’espère que le travail que j’ai fait l’année dernière et que je continue de faire cette année contribuera au développement d’une écurie à même de gagner dans le futur, et je travaillerai aussi dur que je le peux d’ici la fin de l’année avec cet objectif en tête, en donnant comme à mon habitude le meilleur de moi-même lors des dix dernières courses. »

« La décision de me retirer a été difficile à prendre, et j’y ai beaucoup réfléchi ; à la fin de l’année, je souhaite prendre du temps pour réfléchir à ce que je privilégierai par la suite ; en tant que père, j’ai clairement envie de passer plus de temps avec ma famille. Mais le temps des adieux n’est pas encore venu. »

« Je veux d’abord dire merci à chacun, et notamment aux fans, sans le soutien passionné desquels la Formule 1 ne pourrait pas exister. »

Wow. Pas la peine de vous rappeler que Vettel est l’un des pilotes les plus victorieux de l’histoire de la F1, dont il reste le plus jeune champion depuis son titre en 2010 à l’âge de 23 ans, le premier d’une série de quatre consécutifs avec Red Bull.

Il est ensuite parti chez Ferrari en 2015, et bien qu’il se soit presque battu pour le titre avec Lewis Hamilton en 2017 et 2018, il n’a jamais réussi à rééditer la domination en rouge de son idole de jeunesse Michael Schumacher.

Début 2021, Vettel a enfin rejoint Aston Martin, ex Racing Point (aka Force India). Bien qu’il ait signé une deuxième place au bout de sa sixième course en vert, sa voiture ne lui a pas permis de jouer les places d’honneur depuis.

Si on le voit moins sur les podiums, on a souvent entendu Vettel prendre position ces dernières années sur les sujets sociaux et environnementaux. Le gamin insolent qui signa sa première victoire en 2008 à Monza avec une humble Toro Rosso est devenu le sage du paddock.

Seb peut se targuer d’avoir remporté 53 victoires (seuls Hamilton et Schumi ont fait mieux), 122 podiums et 57 pole positions depuis ses débuts en 2007 avec BMW Sauber. Et il lui reste évidemment 10 courses pour étoffer son palmarès.

Merci pour tout, Seb, et bonne chance pour la suite.

Articles associés