Admirez la 993 Speedster de Gunther Werks

Le préparateur californien répare un oubli historique de Porsche en réinterprétant la 911 des années 90 à la sauce speedster

La rédaction | Le 1 mars 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

La Porsche 993 Speedster, c’est la crème de la 911 découvrable refroidie par air. Seul problème, elle n’existe pas. Enfin si, mais à seulement deux exemplaires, confectionnés par Porsche Exclusive au milieu des années 90 : l’un pour les 60 ans de Butzi Porsche, l’autre sur commande spéciale de Jerry Seinfeld.

Heureusement, les restomoddeurs sont là pour donner vie à des utopies mécaniques. Vous pouvez ainsi découvrir ci-dessus la 993 Speedster Remastered by Gunther Werks. Appétissant, non ? Cela fait maintenant quelques années que le préparateur californien, émanation de Vorsteiner, travaille sur des 993 coupé. Ils ont toujours dit que la production serait limitée à 25 exemplaires. Voilà la suite.

Le Speedster sera lui aussi produit à 25 exemplaires tout rond, en utilisant le même flat-six 4.0 atmosphérique refroidi par air de chez Rothsport Racing, avec cependant une cartographie revue pour faire encore mieux que les 435 ch et 450 Nm du coupé. Du moment qu’il rupte toujours à 7 800 tr/min…

Faute d’allusions à la boîte qui transmettra tout ça aux roues arrière, on présume qu’il s’agit de la même Getrag G50 mécanique à six rapports que sur le coupé, dont le Speedster reprendra également la suspension de compétition.

La grande nouvelle, c’est que les acheteurs auront le choix entre le pare-brise raboté visible ci-dessus, ou une version totalement dépourvue de pare-brise pour faire plus ample connaissance avec les insectes de votre région.

Selon Gunther Werks, l’espace dédié à la banquette sur la 993 originelle est ici bardé de renforts pour compenser toute perte de rigidité. Le couvre-tonneau est en fibre de carbone, comme à peu près tous les panneaux de carrosserie. Il abrite tout de même une capote en toile au cas où. Un arceau contribue à rigidité de la caisse sur la route et à la sécurité passive en cas d’impact.

Le bouclier avant a été redessiné par rapport à celui du coupé (au cas où vous auriez besoin d’aide pour distinguer les deux sans regarder au-dessus des moyeux de jantes), tandis que le capot affiné est 25 % plus léger que celui du coupé.

Plusieurs jeux de jantes forgées figurent au catalogue, mais le choix des simili-Fuchs à cinq branches et écrou central s’impose de toute évidence. À la poupe, on note le becquet « queue de canard » revu et la double sortie d’échappement centrale en Inconel imprimé en 3D.

Vous n’aurez pas raté les magnifiques coques de rétroviseurs en obus. On se rappelle que Porsche en avait mis sur son concept 991 Speedster, avant d’y renoncer sur la version de série. Un détail qui fait plaisir.

L’intérieur comporte une planche de bord en fibre de carbone avec un shift-light à LED, un pédalier plus ergonomique, des panneaux de plancher en fibre de carbone, des baquets carbone montés au plus bas et rembourrés au plus chiche, pour gagner à la fois en aéro et en poids.

On ne connaît pas le prix de cette merveille, mais celui des 993 coupé de Gunther Werks commençait à 470 000 €. On peut donc s’attendre à ce que le Speedster franchisse allègrement la barre du demi-million. Pour nous, ce sera le vert bouteille avec intérieur tabac, merci.

Articles associés