Ce concept Alpine A4810 roule à l’hydrogène.

Alpine est allé voir des étudiants en design et leur a dit : dessine-moi une super-berlinette pour 2035 et le résultat s'appelle A4810.

| Le 21 mars 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Les étudiants qui dessinent des voitures le font souvent par ennui en face d’une prof de philo ou d’allemand pas très… bref, pas de dossiers persos ! Concentrons-nous plutôt sur les 28 chanceux (et talentueux) élèves de l’école de design IED de Turin qui nous prouvent qu’avec de la pratique (et du talent) on peut passer des doodles griffonnés sur un coin de feuille à… ça ! Prenez-en la graine.

Ce qui vient de vous fracturer la rétine s’appelle concept Alpine A4810. Il s’agit d’une berlinette biplace dont, nous dit-on, l’aéro a été fortement influencée par la Formule 1. Nous, on y voit un peu du concept Maserati Birdcage de 2005. Et, surtout, des heures et des heures passées à gribouiller pendant les cours de maths. (non… on a dit pas de dossiers)

Les étudiants n’ont reçu le brief de chez Alpine qu’à l’automne dernier. Et après que chacun ait soumis ses idées, deux ont été choisis pour décider la base de la conception finale.

Loin d’avoir été placées au hasard, les teintes grise et bleue, le noir mat et les éléments en fibre de carbone ont été soigneusement étudiés pour attirer l’attention sur chaque section de la voiture, tandis que l’intérieur a été conçu numériquement.

« Le projet Alpine A4810 d’IED a été une expérience très excitante pour les étudiants et les conférenciers d’IED », a déclaré Raphael Linari, concepteur en chef d’Alpine. « Le résultat est une supercar futuriste qui explore de nouveaux territoires pour la marque en termes d’enveloppe, de proportions et de langage stylistique. Les différentes approches créatives des étudiants talentueux combinées au savoir-faire de l’IED ont donné lieu à des réponses très intéressantes. » Nouveaux territoires, réponses très intéressantes… on ne sait pas trop comment interpréter tout ça. Soit c’est vraiment innovant, soit ça sent le « on vous rappellera… »

Malheureusement, il n’y a pas de chiffres de performances pour accompagner les rendus. Mais pour affirmer le côté Née en 2035, l’A4810 est propulsé à l’hydrogène. Ouais, vu de 2035, il semblerait que la révolution de l’électricité sur batterie n’ai pas fait long feu… Problème de réseau de charge ?!?

Et je vous connais, pointilleux comme vous êtes, vous vous demandez pourquoi ce nom. 4810 fait référence à la hauteur du Mont Blanc, le plus haut sommet des Alpes. Alpes, Alpine… vous l’avez ?

Articles associés