La Donkervoort D8 JD70 R est une tueuse d’hypercars

Réservé à la piste, ce roadster ultraléger promet "les performances et la technologie d'une hypercar, pour le prix d'une supercar"

La rédaction | Le 3 novembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous vous rappelez la Donkervoort D8 GTO JD70 ? Né à l’occasion du 70e anniversaire du fondateur Joop Donkervoort, ce roadster bardé de carbone a recours à une version survitaminée du cinq-cylindres 2.5 turbo des Audi TT RS et RSQ3. Résultat : 415 ch pour moins de 700 kg, un 0 à 100 km/h largement sous les 3 s, et potentiellement jusqu’à 2 g en virage. Brutal.

Ça ne vous suffit pas ? Voici la JD70 R. « Si la D8 GTO JD70 est le cœur battant de Donkervoort Automobielen, proclame le communiqué, alors la JD70 R est son noyau dur, sans aucun compromis. » Certes. Plus prosaïquement, il s’agit d’une JD70 réservée à un usage sur circuit, dont les évolutions promettent par exemple un gain de cinq secondes pleines sur un tour de Spa-Francorchamps.

Le moteur est le même, mais à la place de la boîte manuelle à cinq rapports, il est désormais associé à une boîte séquentielle à six rapports, plus lourde mais beaucoup plus rapide. Donkervoort a également prévu un système ABS Bosch à 12 niveaux, des freins des course (avec répartition avant/arrière réglable en temps réel de puis le tableau de bord, s’il vous plaît) et des pneus slick sur mesure de chez Nankang. En option, vous pouvez chouchouter ces derniers avec des jantes en fibre de carbone et des couvertures chauffantes.

Pour gagner en rigidité, les ressorts sont spécifiques, de même que les amortisseurs Intrax à quatre voies, les barres antiroulis et les silent blocs. La D8 JD70 perd au passage 20 mm en garde au sol.

Selon Donkervoort, cette R devient aussi beaucoup plus sûre que la version routière grâce à son réservoir aux normes FIA, son extincteur et son arceau-cage. On pourra aussi consulter les données télémétriques telles que les pressions et les températures de pneu en direct depuis les stands.

Avec un 0 à 100 km/h en 2,7 s et un 0 à 200 km/h en 7,7 s, elle n’est pas spécialement plus rapide que la JD70 « normale », mais la marque néerlandaise considère qu’elle peut maintenant encaisser 2,25 g latéraux.

La Donkervoort D8 JD70 R est d’ores et déjà en vente à partir de 198 000 € hors taxe, soit environ 237 000 € TTC en France. Pour humilier des hypercars en track days, ce n’est pas si cher…

Articles associés