Audi RS6

La quatrième génération du superbreak aux Anneaux sait toujours tout faire. Mais encore mieux

Rowan HORNCASTLE • Niels de GEYER | Le 27 novembre 2019 |

Note
globale

9
10

Modèle

Audi RS6 Avant

À partir de 129 150 €

Moteur

V8 ess. 4.0 l biturbo, 600 ch, 800 Nm, BVA8, intégrale

Conso

12,5 l/100 km
CO2 : 284 g/km

Performances

0 à 100 km/h en 3,6 s
305 km/h (en option)

Poids

2 080 kg en ordre de marche

Verdict

Arrondir les angles sans rogner sur le plaisir, c'est ce qu'Audi est parvenu à réaliser sur cette RS6, quatrième du nom. À défaut d'en faire le superbreak le plus spectaculaire à conduire, cette homogénéité le rend encore plus attachant au quotidien.

Verdict

Un break sportif sera toujours plus savoureux qu’un SUV, et la RS6 le rappelle une fois de plus. Dans le contexte actuel, le monde a-t-il vraiment besoin d’un autre grand break de 600 ch ? Probablement pas. Mais on est bien content d’y avoir droit quand même, d’autant qu’il s’agit d’un excellent cru. Audi a réussi à dégrossir sa RS6 pour en faire une auto bien plus intelligente et exploitable, susceptible de plaire à un plus large public.

D’accord, elle est moins démonstrative – et moins souvent en travers… – que ses concurrentes, mais elle est loin d’être effacée. Elle est ultraperformante, pratique, confortable, a une gueule formidable sans en faire trop (bon, ce diffuseur, quand même)… bref, elle est hautement désirable. Ce qui est intéressant, c’est qu’aucune de ses qualités ne prend le pas sur les autres. On pourrait interpréter ça comme un manque de caractère ; c’est simplement qu’Audi a su trouver l’accord parfait pour que le tout dépasse la somme des parties. Et pour ceux qui resteraient vraiment sur leur faim, une version ++ est manifestement dans les cartons

BUDGET << Précédent         >> Retour ESSAIS

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles