Ce Wagoneer est la preuve que Jeep doit se mettre au restomod

Ce Jeep restomod doit être à l'ordre du jour de la prochaine réunion du groupe Stellantis pour en faire un modèle de série

La rédaction | Le 12 mai 2021 |

3

Jeep Wagoneer Roadtrip Concept

Quelles ont été les modifications ?

Si vous êtes un novice en tout-terrain, les modifications ne sautent pas forcément aux yeux. Si vous êtes un amateur chevronné non-plus en fait. Mais c’est exactement ce qu’on ferait à notre vieille Jeep imaginaire avant de partir à l’aventure dans l’Utah, le Yukon ou pour la Trans-America Trail.

Une suspension moderne et des ressorts hélicoïdaux issus d’une Jeep Rubicon remplacent le système à lames d’origine. D’énormes pneus 33 pouces enveloppent des jantes en acier 17 pouces, le tout logé dans des passages de roues coupés et élargis pour l’occasion.

En ce qui concerne le moteur, le V8 HEMI 5,7 l est couplé à une boîte automatique quatre rapports dont la transmission aux roues se fait par des essieux Dana 44. On est bien loin des systèmes de dernière génération, mais c’est du solide. Une mécanique simple pour traverser les terres arides des États-Unis, qui ne vous laissera pas tomber.

Côté esthétique, la calandre « Rasoir » vient d’un Wagoneer de génération suivante, les boucliers modifiés sont issus d’un Chevrolet C10 et, avec  la peinture « Mintage Green » du plus bel effet rétro, ce Wagoneer est un genre de « greatest hits » de sa lignée.

L’intérieur a été entièrement restauré, dans le plus grand respect du modèle original. Le tableau de bord est une simple feuille de métal emboutie avec un niveau d’équipement digne d’un vélo. Ceci étant dit, les banquettes sont recouvertes d’un joli cuir rouge « Oxblood » et le ciel de toit est en osier tressé. Plutôt kitch mais c’est dans le ton.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés