La McLaren 720S Spider arrive juste à temps pour l’hiver

Brrrr.

La rédaction | Le 21 novembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Pauvre Mclaren 720S. La marque a négligé sa famille “Super Series” dernièrement. Elle était trop occupée à gâter les Sports Series avec la 600LT, et plus encore les Ultimate Series avec la Senna puis la Speedtail. En cœur de gamme, c’était le calme plat depuis quelque temps. Mais c’est terminé.

McLaren a en effet dévoilé une photo teaser où un museau de 720S émerge de l’ombre. Mais il faut surtout s’attarder sur les commentaires qui l’accompagnent. La marque parle en effet de “relever le plafond” et de jeter “davantage de lumière sur la nouvelle supercar McLaren qui sera révélée à 20h10 GMT samedi 8 décembre 2018.

Ces métaphores Ô combien subtiles annoncent à n’en pas douter l’arrivée d’une 720S Spider. Comme les autres découvrables de la gamme, elle devrait recourir à un toit rigide articulé, et pouvoir se passer de renforts structurels grâce à la rigidité naturelle de sa monocoque en fibre de carbone. Le seul mystère réside peut-être dans la façon dont McLaren s’y prendra pour découper le toit sans porter atteinte à l’aérodynamique millimétrée de sa supercar.

Non seulement l’idée d’expérimenter les performances démentielles de la 720S sans un pavillon pour isoler nos délicates esgourdes des éléments est relativement excitante, mais en plus, McLaren va combler un trou béant sur le marché. Vous conviendrez en effet que l’on manquait jusqu’alors cruellement de cabriolets de plus de 700 ch. La Ferrari 488 Pista Spider n’est déjà plus produite ; il y a bien la Lamborghini Aventador S Roadster, mais pas encore d’Aston DBS Superleggera Volante ou − Dieu merci − de Porsche 911 GT2 RS Cabriolet.

Rendez-vous début décembre pour mettre fin à ce suspense insoutenable.

Articles associés