Morgan a produit son dernier châssis acier

Après 84 ans de carrière, le châssis historique des Morgan n'est plus. Place à l'aluminium et à la modernité

La rédaction | Le 7 juillet 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

De nos jours, la plupart des voitures peuvent s’estimer heureuses si elles restent sur le marché six ou sept ans. Parfois, leur plate-forme leur survit pour une génération, éventuellement deux. Pas chez Morgan. À Malvern, le temps ne passe pas à la même vitesse.

C’est ainsi que l’on peut voir cette semaine le châssis acier de la marque tirer sa révérence à l’âge juvénile de 84 ans. En presque un siècle d’existence, sa production n’aura été interrompue que par la Seconde Guerre mondiale, et tout récemment par le Covid-19.

Cette longévité absolument hors norme dans l’histoire de l’automobile l’aura vu servir de base à quelque 35 000 Morgan à quatre roues (rappelons que la marque est aussi réputée pour ses tricyles), de la Morgan 4-4 de 1936 à une Plus 4 70th Edition en 2020, qui célébrait elle-même les 70 ans de production de la Plus 4. La dernière voiture de cette série limitée – et donc la dernière voiture à reposer sur le vénérable châssis échelle en acier – a été vendue à un collectionneur de la marque.

« Le châssis acier a été fondamental pour la production des Morgan durant plus de huit décennies, souligne le PDG de la marque Steve Morris. C’est lui que l’on trouve sous la peau de certains des modèles les plus importants et les plus vendus de l’histoire de la marque. Beaucoup adorent son charme unique au volant, et la demande reste d’ailleurs soutenue pour des voitures à châssis acier. Cependant, avec l’introduction de notre plate-forme CX, l’heure est venue de dire adieu au châssis acier. »

La plate-forme CX est la nouvelle structure en aluminium qui sous-tend les nouvelles (et très réussies) Plus Four et Plus Six. On verra si elle tient 84 ans à son tour, mais on a comme un doute…

Articles associés

Plus d'articles