La Novitec McLaren 720S dans les traces de la Senna

Plus de puissance, plus de largeur, plus de beige pour la 720S à l’allemande.

La rédaction | Le 28 novembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Comme ça doit bien faire 25 minutes que McLaren n’a pas présenté un nouveau bolide au style discutable, Novitec a décidé de s’y coller pendant la pause café des ingénieurs de Woking. Résultat : la Novitec 720S N-Largo.

Basée sur la McLaren 720S mais inspirée de la Senna (et peut-être aussi de la prothèse auditive de Ron Dennis), la 720S N-Largo ne partage cependant pas un seul panneau de carrosserie avec sa donneuse, pour le meilleur ou pour le pire. Notez le bouclier avant largement échancré, les nouvelles prises d’air dorsales, et l’énorme aileron arrière mobile à deux plans. Sans oublier les jantes inédites, qui échappent heureusement à la peinture beige Kartoffelsalat de la carrosserie.

La N-Largo est assise 35 mm plus bas que la 720S, et gagne 6 cm de largeur à l’avant. Cela vous paraît énorme ? À l’arrière, c’est 13 cm.

Pour justifier tout ce bodybuilding et faire le spectacle au prochain Gumball, elle reçoit bien sûr des chevaux en renfort. Le V8 4.0 biturbo passe de 720 ch et 770 Nm ─ la dernière fois qu’on a vérifié, c’était à peu près suffisant, merci ─ à 806 ch et 878 Nm, toujours transmis aux seules roues arrière.

Hormis l’échappement sur mesure, Novitec ne s’est pas étendu sur la préparation en elle-même, ni sur les modifications de la boîte à sept rapports ou du différentiel pour digérer ce surcroît de couple.

Selon le préparateur, la N-Largo mettrait deux dixièmes à la 720S sur le 0 à 100 km/h (2,7 s) et trois sur le 0 à 200 (7,5 s). La vitesse de pointe est quant à elle promise à 346 km/h.

Intéressé ? Si oui, ne traînez pas : il vous faudra ─ en plus d’une 720S dans votre garage ─ être l’une des 15 premières personnes à passer un coup de fil à Novitec pour devenir l’heureux propriétaire d’une N-Largo.

Articles associés