La première Pininfarina Battista livrée ressemblera à ça

Chaque Battista sera personnalisée de A à Z pour être parfaitement unique. Celle-ci est apparemment inspirée par la ville de New York

La rédaction | Le 22 juillet 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Bleu, blanc, rouge. Avec ces trois couleurs, on peut maquiller un supporter de l’équipe de France, ou confectionner une magnifique livrée pour une hypercar électrique de 1 900 ch limitée à 150 exemplaires, d’une valeur de plusieurs millions d’euros chacun. Au moins, pas de risque de coulures les soirs de défaite.

Vous avez sous les yeux le résultat des choix du tout premier client de la Pininfarina Battista parmi les 13,9 quintillions de combinaisons possibles. Quintillions. On ne savait même pas que ça existait (un million à la puissance cinq ou un milliard de trilliards, soit un nombre à trente chiffres, vous aussi vous vous coucherez moins bête ce soir)… Le budget Doliprane n’est pas mentionné, mais il semble que ledit client soit une personne de goût.

Avec un tel degré de personnalisation, Pininfarina souligne que chacune de ses hypercars sera nécessairement unique. Rangez vos cocoricos, ce premier exemplaire bleu-blanc-rouge serait apparemment inspiré par la ville de New York, autour d’une base en fibre de carbone brute Iconica Blu. Les bandes Bianco Sestriere sont appliquées à la main sur les flancs, soulignées par les liserés rouges d’un pack Exterior Jewellery. L’ensemble est agrémenté d’un accastillage en carbone brut noir via un pack Furiosa Carbon Accent, et repose sur des jantes gris sombre mat.

Pininfarina n’a pas dévoilé d’images de l’habitacle mais évoque avec gourmandise des baquets à coque en carbone brut Iconica Blue comme la carrosserie, une sellerie en cuir noir garnie d’inserts en Alcantara et de surpiqûres dans le même bleu (« avec un point de croix rouge et blanc »), des pièces en alu brossé rouge et brossé anodisé noir, ou encore des ceintures de sécurité blanches. Pour l’intérieur seul, le choix se limite à 128 petits millions de combinaisons, ça ira vite.

Splendide, non ?

Articles associés