L’ATS Corsa RR Turbo veut être votre première voiture de course

Avec 600 ch pour à peine plus de 800 kg, il y aura déjà de quoi faire

La rédaction | Le 2 juin 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

ATS, ça vous dit quelque chose ? Éphémère marque de voitures de sport et écurie de F1 fondée au début des années 60 par des dissidents de Ferrari, son nom a été exhumé il y a quelques années pour lancer la GT, une supercar italienne aux forts effluves de McLaren recarrossée.

Cette fois, ATS Automobili annonce son retour sur les circuits avec sa filiale ATS Corsa, dont vous avez sous les yeux la première création. La RR Turbo est une pistarde façon GT4, conçue pour « offrir le meilleur rapport prix/performances possible. »

En effet, ATS Corsa estime que les coûts de maintenance de son bolide tournent autour de 2,30 € au kilomètre, deux fois moins qu’une GT4 standard. Par ailleurs, selon le constructeur, la RR Turbo est éligible à la plupart des disciplines qui pourraient tenter un gentleman driver, des 24 Heures du Nürburgring à la course de côte en passant par le time attack.

Même la mise de départ ne semble pas exorbitante, à 132 000 € hors taxes en configuration de base Clubsport. À ce prix, vous avez droit à un 2.0 turbo d’origine Honda en position centrale arrière, dont les 600 ch et 530 Nm sont transmis aux roues arrière via une boîte séquentielle à six rapports et un différentiel à glissement limité. La suspension à double triangulation est réglable.

Le 0 à 100 km/h est annoncé inférieur à 3 s, et la vitesse de pointe aux alentours de 290 km/h, probablement selon que vous optez pour l’aileron à simple ou double plan.

Parmi les autres options, on trouve un contrôle de traction, des freins carbone céramique, des palettes au volant, des jantes forgées et même une carrosserie toute en fibre de carbone permettant de gagner 14 kg. Si vous voulez la totale, cochez la Série Carbonio, ce qui économisera jusqu’à 40 kg (pour descendre à 825 kg) moyennant 32 000 € H.T. de plus. Une affaire.

Selon ATS, la RR Turbo est d’ores et déjà disponible à la commande, et les premières livraisons auront lieu à la fin de l’été. Le constructeur vise 30 exemplaires par an, et assure avoir « mené des tests exigeants de fiabilité et de performance, qui ont sublimé les qualités de la RR Turbo. » La course vous appelle…

 

Articles associés

Plus d'articles