Il nous faut cette BMW 2800 CS à moteur de M3 E46

Serait-ce l'ancienne parfaite pour rouler tous les jours ?

| Le 5 mai 2021 |

3

BMW 2800 CS

Quelles ont été les modifications ?

Il y a eu beaucoup, beaucoup de choses. Pour commencer, la voiture donneuse pour cette magnifique création appelée « Von Trapp », était une coque de E9 dépourvue de moteur et de transmission, rongée par la rouille et réparée à la hâte, qui traînait dans le jardin de son propriétaire. La caisse a dû être mise à nu et restaurée comme il se doit.

Étant donné que ce coupé des années 1970 allait recevoir plus de puissance, la passer au sol – en gardant la voiture en un seul morceau – était la prochaine étape. Au programme, soudure par points de la coque entière comme en compétition et modification du sous-châssis arrière pour accueillir l’arbre de transmission et le différentiel d’une 535i E28. A l’avant, l’objectif était de mettre le plus de pièces de M3 possible, ce qui impliquait de fabriquer un sous-châssis spécifique et de modifier le carter du S54 pour s’y adapter.

Heureusement, la boîte manuelle cinq rapports de M3 E36 s’insère dans le tunnel de transmission de la E9 sans modifications, et peut supporter la puissance du S54 refait à neuf sans exploser, comme l’aurait sûrement fait celle d’origine. Et puis cinq vitesses…c’est plus approprié que six pour quelque chose d’aussi vintage, n’est-ce pas ?

Ajoutez à cela des freins sur mesure, des combinés filetés, un faisceau électrique neuf et des jantes style Alpina, puis finissez par une sellerie complète en cuir rouge et une somptueuse peinture noire/bleu nuit « Carbon Schwartz », et vous n’avez encore qu’un bref aperçu de ce qu’a nécessité l’énorme projet « Von Trapp ».

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés