BMW a relooké les Série 5 et Série 6 Gran Turismo

Nouveau regard et hybridation généralisée pour les Série 5 et Série 6 Gran Turismo. Ah, et le X2 arrive en version hybride rechargeable, aussi

La rédaction | Le 27 mai 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Aujourd’hui, c’est journée restylages chez BMW. Outre le Mini Countryman, la Série 5 et la Série 6 Gran Turismo ont eu le droit à un coup de jeune.

Et ces temps-ci, qui dit restylage BMW dit calandre plus vaste et plus géométrique, optiques affinées et boucliers taillés à la serpe. La signature lumineuse des feux arrière a également été revue pour une horizontalité plus raccord avec les dernières nouveautés de la marque. Notez que la calandre mange nettement moins la face avant que sur la dernière Série 7. Mais rassurez-vous, l’imminente Série 4 devrait relancer la course aux haricots…

La Série 6 Gran Turismo a eu droit à un traitement similaire. Mais si, rappelez-vous : la Série 6 Gran Turismo, cette espèce de Série 5 à hayon et toit surélevé, posée sur un empattement long et une suspension moelleuse à cœur. Pas la plus glamour des BMW, mais une familiale d’élite pour ceux qui savent.

À bord, les Série 5 et Série 6 GT profitent d’un écran plus grand, d’une cartographie à la définition améliorée, d’une connectivité en hausse et de nouvelles applis, 2020 oblige. Elles intègrent à leur tour la géniale assistance à la marche arrière qui permet à la voiture de revenir automatiquement sur ses pas là où il est compliqué de faire demi-tour.

Sur le plan mécanique, tous les moteurs (sauf le V8 de la M550i) font désormais appel au minimum à une hybridation légère 48 V. Celle-ci se traduit par un surcroît de couple à bas régime qui gomme le temps de réponse du turbo, et un renfort de 11 ch.

La Série 6 n’est disponible qu’en Diesel, un quatre-cylindres de 190 ch (620d) et un six-cylindres de 286 ch (630d), tous deux associés à une transmission intégrale en série. En plus de ces deux motorisations (avec quatre roues motrices en option), la Série 5 restylée est quant à elle toujours proposée en 518d (quatre-cylindres Diesel, 150 ch), 520i (quatre-cylindres essence, 184 ch), M550i xDrive (V8 essence, 530 ch), ainsi que deux versions hybrides rechargeables : la 530e, qui gagne 40 ch (292 ch, transmission intégrale en option) et est désormais aussi proposée en break, et une nouvelle 545e xDrive dont le six-cylindres 3.0 et le moteur électrique développent ensemble 394 ch et 600 Nm.

La Série 5 n’est pas la seule BMW à mettre les bouchées doubles sur l’hybridation rechargeable, puisque la marque a annoncé parallèlement aujourd’hui l’arrivée du X2 25e xDrive. Il reprend l’architecture des X1 xDrive 25e  et Mini Countryman SE, à savoir un trois-cylindres essence sur l’essieu avant et un moteur électrique sur l’essieu arrière, pour 220 ch cumulés et 53 km d’autonomie en mode électrique.

Articles associés

Plus d'articles