D’après le BMW Concept i4, à l’avenir une « vraie Béhème » sera forcément électrique

Le BMW Concept i4 nous annonce la future berline 100% électrique de BMW, une propulsion de 530 ch !

Cédrik André | Le 3 mars 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Alors que la gamme BMW thermique se « tractionnise » petit à petit par le bas, BMW vient de présenter à Genève… pardon, BMW vient de nous annoncer via un communiqué de presse tout desinfecté sa berline i4 100% électrique attendue pour 2021 et… c’est une propulsion !

Bon, ok, ce ne sera pas exactement cette i4 puisqu’il s’agit ici du Concept i4 qui préfigure la version de série mais on en est très proche. Même à l’intérieur puisque BMW affirme que l’écran incurvé « sera l’écran utilisé dans les versions de série des BMW iNext et BMW i4 ». Pas « pourrait être » ou « donne une orientation » mais « sera ». Et l’ensemble est donc propulsé par un seul moteur placé à l’arrière. Je dis propulsé pour faire référence à propulsion (ouais, gros boulot de recherche…) mais pas seulement. Propulsé aussi au sens de catapulté car ce seul moteur affiche 530 ch et, fée électricité oblige, couple maxi instantané et tout le discours habituel, au final le 0 à 100 km/h tombe en « approximativement 4,0 s. »

BMW nous annonce même une autonomie WLTP – c’est dire à quel point ce « concept » est avancé…– qui atteint 600 km (!) grâce à une batterie de 80kWh.

Pour pouvoir prétendre à un tel ratio autonomie/capacité, BMW s’appuie sur une expérience dans les moteurs électriques qui remonte à la première I3. L’i4 sera dotée de la cinquième génération de systèmes électriques, tout comme la version électrique du X3 attendue cette année.

Une telle autonomie demande évidemment un aéro irréprochable et ça se voit. Le Concept i4 ressemble à un galet poli et, avec ce traitement satiné, offre un profil des plus élégants.

Mais l’élégance s’estompe au moment de découvrir la face avant. Sérieusement ? Ils ne se sont pas aperçus qu’un truc clochait quand ils ont dû se résoudre à trouver un emplacement pour la plaque AU MILIEU de la calandre ?!? La saïga des haricots continue. Non, y’a pas de faute de frappe, c’est bien écrit saïga… on vous laisse chercher. Il parait qu’ils s’en servent pour « cacher » tout les capteurs, radars et autre attirail technologique qui nous mèneront doucement vers le merveilleux monde de la conduite autonome. Bon, les gars, ne vous cassez pas, remettez-nous une calandre normale, on va conduire plutôt…

 

Articles associés

Plus d'articles