Mini Cooper SE électrique

Cette fois c’est sûr, la guerre des citadines électriques est ouverte et Mini est bien décidé à jouer les premières lignes avec la Mini Cooper SE ou plus simplement la Mini électrique.

Cédrik André | Le 2 mars 2020 |

Note
globale

7
10

Modèle

Mini Cooper SE

Partir de 37600€ (hors prime)

Moteur

1 moteur électrique
184 ch
270 Nm

Conso

Autonomie 224/235 km
Batterie 33 kWh
0 à 80% : 35 min sur charge rapide 50 kW - 3h sur charge standard 7,4 kW

Performances

0 à 100km/h 7,3 s.
157 km/h

Poids

1350 kg

Verdict

Une vraie Mini, le plaisir d'une Cooper S, la bonne conscience en prime. Évidemment on aurait voulu plus d'autonomie pour plus de polyvalence mais Mini nous a clairement dit vouloir faire une citadine. Alors dans ce cas...

Pour créer sa nouvelle Mini Cooper SE électrique, Mini n’a pas choisi de partir d’une feuille blanche pour créer de zéro une voiture 100 % électrique. Ils ont préféré “électrifier” le modèle thermique. Pour résumer, ils ont logé les batteries en forme de T sous la banquette arrière et dans le tunnel normalement réservé à l’échappement, et le moteur électrique prend la place du bloc thermique. Petite astuce, le moteur électrique en question qui provient de la BMW i3S étant plus petit que les moteurs thermiques, Mini s’est adressé à l’un des fournisseurs de cadres pour BMW Motorrad, la branche moto de BMW, pour leur concocter un petit berceau moteur tubulaire sur mesure qui accueille le moteur électrique et se pose sur les points de fixation des blocs thermiques.

Cette méthode est évidemment moins chère que de développer un tout nouveau modèle – même si la déclinaison prochaine en série du concept Mini Rocketman semblait toute désignée – mais, surtout, le but des équipes était avant tout de faire une “vraie” Mini. Avec une bouille de Mini et un habitacle de Mini. Et quoi de plus simple pour y parvenir que de partir… d’une Mini ?

>>> LA SUITE >>>

 

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles