Volkswagen Golf 8

La nouvelle Golf a-t-elle les armes pour rester la reine des compactes ?

Paul HORRELL • Niels de GEYER | Le 5 décembre 2019 |

Note
globale

8
10

Modèle

Volkswagen Golf 8

Prix : NC

Moteur

TSI 130 : 4 cylindres 1.5 essence, 130 ch, 200 Nm, BVM6, traction

eTSI 150 DSG : 4 cylindres essence + moteur électrique, 150 ch, 250 Nm, BVR7, traction

TDI 150 : 4 cylindres Diesel, 150 ch, 360 Nm, BVR7, traction

Conso

TSI 130 : 4,7 l/100 km, 108 g/km CO2 (NEDC corrélé)

eTSI 150 : nc

TDI 150 : 3,7 l/100 km, 97 g (NEDC corrélé)

Performances

TSI 130 : 0 à 100 km/h en 9,2 s, 224 km/h

eTSI 150 : 0 à 100 km/h en 8,5 s, 224 km/h

TDI 150 : 0 à 100 km/h en 8,8 s, 223 km/h

Poids

TSI 130 : nc

eTSI 150 : nc

TDI 150 : nc

Verdict

La Golf 8 domine toujours les débats par sa merveilleuse homogénéité, progressant comme à son habitude par petites touches dans tous les domaines. Tous, sauf cette fois l'ergonomie, qui fait hélas un grand pas en arrière sous couvert de modernité.

À bord

La Golf 8 ne se résume cependant pas à de petites évolutions. À l’intérieur, c’est même une révolution.

Nous ne sommes pas particulièrement convaincus par la planche de bord. Les écrans ne sont pas bien intégrés ; on dirait que les ingénieurs ont voulu plaquer un système infotainment de concept car sur un mobilier d’ancienne génération. Et les plastiques des bordures font cheap.

Par ailleurs, l’ergonomie est agaçante à de nombreux égards. Il n’y a pas de molette de volume, seulement une barre tactile capacitive qui répond quand ça lui chante. Des boutons-raccourcis sont là pour accéder directement aux écrans de la climatisation, des assistances à la conduite ou du Park Assist, mais ils sont minuscules, illisibles et ne tombent pas vraiment sous la main. L’écran central 10 pouces (8 pouces en entrée de gamme) offre heureusement une résolution et une réactivité irréprochables.

Toutes les Golf embarquent la technologie Car2X. Appelé à se généraliser chez toutes les marques, ce système fonctionne par wifi et permet aux voitures de se prévenir entre elles d’un éventuel danger sur la route. Si une autre voiture connectée allume ses warnings ou ses antibrouillards devant vous, ou que ses airbags se déclenchent, la Golf le sait et vous prévient. Elle sera également connectée aux flux d’informations des infrastructures (les mêmes qui alimentent les panneaux lumineux sur les autoroutes, par exemple).

Comme toujours sur une Golf, les sièges sont excellents à l’avant, tout comme la position de conduite. À l’arrière, l’espace est plus que convenable, et on peut désormais bénéficier d’une climatisation indépendante.

AU VOLANT << Précédent         La suite >> BUDGET

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles