STOPPEZ TOUT ! La nouvelle Porsche 911 est là

Dites bonjour à la 992, huitième génération de la légende allemande.

La rédaction | Le 28 novembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Votre attention, amis internautes : ceci est la Porsche 911, huitième du nom. 992 pour les intimes.

C’est dans sa version Carrera S que nous la découvrons aujourd’hui en amont du salon de Los Angeles. Esthétiquement, il ne vous aura pas échappé que c’est une évolution de la précédente. Un subtil coup de crayon qui préserve la pureté du dessin, même si les rageux ne manqueront de lui reprocher d’être “ennuyeuse parce qu’elle ressemble à l’ancienne.” Ce serait méconnaître que les proportions ont été largement retouchées. Pour commencer, il n’y aura plus deux largeurs de caisse distinctes : la voie avant a augmenté de 4 cm et toutes les Carrera seront désormais aussi callipyges que la GTS. Deux ou quatre roues motrices, ce sera hanches larges pour tout le monde, avec une bonne dose d’aluminium au passage.

Autre nouveauté, les roues de taille différente entre les deux essieux. Soit 20 pouces à l’avant et 21 à l’arrière sur cette Carrera S. Le capot avant en léger creux rend hommage aux premières 911, tandis que la poupe se veut au contraire futuriste avec sa barre de LED sur toute la largeur de la voiture, un gimmick décidément très à la mode cette année.

C’est la Mission E qui l’avait inauguré sous cette forme, avant que ce soit repris en série par la Panamera puis le Macan. Il s’étendra progressivement à toute la gamme. Au-dessus de ces feux arrière, on trouve un aileron mobile particulièrement imposant lorsqu’il est déployé (parfait pour une certaine clientèle qui adore se garer avec l’aileron sorti). Globalement, on a affaire à un dessin extrêmement puissant en dépit de sa simplicité, relevée de quelques petites touches de modernité telles ces poignées de porte affleurantes.

Sous cette silhouette familière, cette 911 sera bien évidemment la plus technologique et la plus sobre jamais conçue. Elle sera toujours véloce, animée par un moteur thermique, en porte-à-faux arrière (j’entends le soupir de soulagement des puristes). Pour faire face au durcissement des normes, le flat-six 3.0 biturbo a cependant été profondément revu par rapport au modèle précédent. Il profite d’injecteurs piézo-électriques, d’une admission et d’un échappement inédits, d’échangeurs repositionnés, de durites de suralimentation modifiées, et ainsi de suite. Evitez de penser au flat-six atmo tout simple de la belle époque, vous allez vous faire du mal.

Ce n’est pas pour autant que la 911 s’est ramollie, bien au contraire. Avec 450 ch, la Carrera S a gagné 30 ch sur le modèle précédent et accède à la même puissance que la 991 GTS, pour des performances comparables à celles d’une 997 Turbo. Le poids n’a pas encore été confirmé mais ne devrait pas trop varier par rapport au modèle actuel puisque Porsche annonce un 0 à 100 km/h en 3,7 s lorsque le flat-six est associé à la nouvelle boîte PDK à double embrayage et huit rapports (la boîte manuelle arrivera plus tard).

La Carrera 4S et sa transmission intégrale s’acquittent du même exercice en 3,6 s. Dans les deux cas, c’est 0,4 s de mieux que leur devancière. Et si cela ne vous suffit pas, le pack Sport Chrono optionnel fait encore gagner deux dixièmes. La vitesse de pointe s’établit à 308 km/h pour la S et 306 pour la 4S.

À bord aussi, la 911 a fait une cure de technologie. Le compte-tours reste central et analogique mais est désormais encadré par deux écrans numériques. La dalle tactile centrale atteint à présent 10,9 pouces. Globalement, ceux qui sont déjà montés dans la dernière Panamera retrouveront vite leurs marques. Un mode de conduite “pluie” fait son apparition, de même qu’un système de vision nocturne et de toutes les options de connectivité dernier cri.

Comme ses devancières, la 992 sera proposée par la suite en une infinité de combinaisons de moteurs et de carrosseries. Mais elle ira sans doute plus loin. Sera-t-elle, comme pressenti, la première 911 à se convertir à l’hybridation ? Au 100 % électrique ? Au moteur central, comme la 991 GT3 RSR de compétition ? L’avenir le dira.

Si vous avez déjà le coup de foudre, sachez que la nouvelle 911 Carrera S est déjà disponible à partir de 122 255 € et la Carrera 4S à partir de 130 175 €, avec un malus de 10 500 € dans les deux cas.

Articles associés

Plus d'articles