Ça y est, la Porsche 992 GT3 Cup est dans les starting-blocks

La 992 de compétition monotype gagne en puissance, et peut désormais rouler à l'essence synthétique

La rédaction | Le 14 décembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Dites bonjour à la première version course de la Porsche 911 type 992, la GT3 Cup. Conçue pour les Carrera Cup (au niveau national) et la Porsche Mobil 1 Supercup (internationale, en lever de rideaux de certains Grand Prix de Formule 1), elle gagne 25 ch par rapport à la précédente 991 GT3 Cup pour atteindre 510 ch à 8 400 tr/min. Conjugué aux évolutions châssis et aéro, cela devrait selon Porsche lui permet d’être « plus de 1 % plus rapide » sur un tour.

La 992 GT3 Cup reprend les ailes larges introduites par la Turbo (la GT3 de route n’ayant pas encore été présentée officiellement), qui accueillent des jantes et des pneus de 12 pouces de large à l’avant, 13 pouces à l’arrière. Elle fait la part belle à l’aluminium (70 %, contre 30 % sur la 991), mais n’en est pas moins 35 kg plus lourde que sa devancière (soit 1 260 kg) en raison d’une structure renforcée. Les vitres sont en polycarbonate, les portières, le capot moteur et l’aileron arrière en fibre de carbone.

En dessous, l’essieu arrière est « globalement inchangé » par rapport à une 911 de route, mais l’essieu avant est inspiré de la 911 RSR pour « un comportement plus précis à l’inscription. » Les amortisseurs utilisent aussi des technologies vues sur la RSR et la 919, tandis que l’assistance de direction n’est plus hydraulique mais désormais électrique comme sur toutes les 911 de route depuis la 991.

Le flat6 4,0 l atmosphérique rupte à 8 750 tr/min, ce qui devrait sonner d’autant mieux grâce au nouvel échappement. Celui-ci est disponible en trois versions pour faire face aux différentes réglementations selon les pays et les circuits. La boîte séquentielle à six rapports promet des changements plus rapides et jusqu’à 120 heures de course sans révision majeure.

Le moteur a quant à lui été conçu pour fonctionner avec des carburants synthétiques, ce qui « réduit significativement les émissions de CO2 en course. »

On note aussi les étriers de frein spécifiques permettant des changements de plaquettes plus rapides, un système d’extincteurs plus performant et une planche de bord à l’ergonomie optimisée.

Toutes les voitures seront livrées avec un kit d’accessoires leur permettant  d’être prêtes à courir. Premiers arrivages : février 2021, à point pour les débuts en compétition de la 992 GT3 Cup au printemps dans la plupart des championnats.

Le prix ? 225 000 € hors taxes, soit environ 270 000 € en France.

Articles associés