VIDÉO : le Gymkhana 11 est arrivé (et la Subaru WRX est revenue)

Accrochez vos ceintures : Travis Pastrana a remplacé Ken Block pour le 11e épisode de la franchise, mais les cascades sont plus folles que jamais

La rédaction | Le 9 décembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

On imagine la pression sur les épaules de Travis Pastrana depuis que Ken Block lui a passé le témoin après dix éditions de sa légendaire vidéo Gymkhana annuelle. Non seulement face au nombre de vues astronomiques qu’elles ont chacune réalisé, mais face à une audience toujours plus blasée, surtout après une année 2020 que la moitié de l’humanité a passée à scroller sur Youtube depuis son canapé.

Mais Pastrana l’a fait, et force est de constater que la recette fonctionne mieux que jamais : le cerveau sur off, le pied au plancher, et un monstre mécanique sur mesure, en l’occurrence cette année une Subaru WRX STI de 875 ch dotée d’une aérodynamique active.

Plutôt que de s’exporter dans un endroit exotique, Travis Pastrana a opté pour un retour aux sources. Littéralement : la vidéo a été tournée dans les rues de sa ville natale d’Annapolis, dans le Maryland, et la présence de la Subaru au casting marque le grand retour de la marque nippone dans un Gymkhana après des années de partenariat avec Ford. Car c’est bien une Impreza, l’ancêtre de cette WRX, qu’on distinguait entre deux volutes de fumée dans les Gymkhana n°1 et 2.

« Depuis une éternité, je rêve de labourer les rues de ma ville d’Annapolis, explique Travis Pastrana. Donc quand Ken m’a dit que je ferais le prochain Gymkhana, je savais que ça devait être notre destination. Ken et moi entretenons une rivalité amicale depuis des années, dans des domaines allant du rallye et du rallycross au ping-pong. Mais reprendre les rênes du Gymkhana est un défi complètement différent. Et beaucoup moins facile que Ken en donne l’impression à l’image ! »

Travis a profité de son statut de héros local pour faire fermer la ville avant de drifter comme un sagouin dans les rues au volant de la STI, préparée pour lui par Subaru Motorsports USA et Vermont SportsCar. Le parcours inclut un passage sur les docks (en dérapant avec une roue dans le vide, tant qu’à faire), un tremplin (pris en travers avec un coup de frein à main au dernier moment, sinon c’est pas drôle), un saut à 250 km/h sur une route de campagne, ou encore quelques acrobaties en duo avec la nouvelle Subaru BRZ et un avion de voltige Red Bull en guest stars.

Donc si vous aviez peur que Travis ait du mal à reprendre le flambeau, soyez rassuré, et cliquez sur Play ci-dessus.

 

 

Articles associés