La Volkswagen ID. R est l’électrique la plus rapide sur le Nürburgring

Et la deuxième plus rapide toutes catégories confondues, derrière la Porsche 919 Evo

La rédaction | Le 4 juin 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Comme prévu, la Volkswagen ID. R a pulvérisé le record des voitures électriques sur la boucle nord du Nürburgring avec un temps de 6 min 05.03 s, signé Romain Dumas.

L’ID. R, qui s’était déjà adjugé le record absolu à Pikes Peak, a en effet relégué la NIO EP9 à plus de 40 s. Ce n’est pas tout : elle n’est devancée au classement général que par la Porsche 919 Evo et son incroyable chrono de 5 min 19.6 s.

« C’est un bon tour, nous ne nous attendions pas à ce qu’il arrive aussi tôt, a déclaré Romain Dumas.

Nous visions les 6 min 15. Mais au fil des tours, nous sommes allés de plus en plus vite, à la fois parce que j’ai haussé le rythme et parce que les ingénieurs comprenaient mieux la voiture. Je pense que l’équipe mérite ce chrono. »

Il n’est pas vraiment étonnant de voir Romain Dumas si loin devant le temps de la NIO EP9, une voiture homologuée (en théorie…) pour la route. Mais les vitesses moyennes sur la Nordschleife sont beaucoup plus élevées qu’à Pikes Peak, où l’appui aéro est primordial, et il a donc fallu beaucoup travailler pour adapter la voiture, notamment pour les 2 km de la ligne droite finale de Döttinger Höhe.

L’effort a donc porté sur l’amélioration de la vitesse de pointe, mais en dégradant le moins possible les performances en virage de l’ID. R. Dit comme ça, ça a l’air simple, mais à cause de la nécessité de préserver la batterie sur les 21 km du tour complet, Volkswagen ne pouvait pas juste augmenter la puissance.

Ce qui veut dire que les deux moteurs électriques de l’ID. R ne développent toujours « que » 680 ch, à comparer aux 1 340 de la NIO (!).

Il fallait donc à tout prix réduire la traînée. C’est peut-être difficile à croire en voyant ces photos, mais les ailerons avant et arrière sont ainsi beaucoup plus petits que sur la version Pikes Peak. Le plancher plat a lui aussi été complètement redessiné, et l’ID. R est désormais équipée d’un système DRS façon F1, qui ouvre les ailerons en ligne droite pour la rendre 20 % plus aérodynamique.

Selon le conseiller technique de Volkswagen Motorsport Willy Rampf (qui est aussi son ancien directeur, après avoir été celui de l’écurie Sauber en F1), tout ceci se traduit par une vitesse de pointe désormais « supérieure à 250 km/h ». Sachant que l’ID. R serait sensiblement plus rapide s’il ne lui fallait pas couver sa batterie (et ce bien que le freinage régénératif permette de regagner 20 % de capacité à chaque tour).

L’ID. R s’est donc emparé de la couronne au Nürburgring pour les voitures électriques, mais le record absolu reste la propriété de Porsche, 45 s devant avec son hybride. Les prochaines années s’annoncent passionnantes…

Articles associés

Plus d'articles