Le remake de la DB5 de Goldfinger est prêt, et ses gadgets aussi

Découvrez les mitrailleuses dans les phares et l'écran de fumée en action sur l'Aston Martin DB5 de James Bond, recréée à 25 exemplaires. Comptez 3,65 millions d'euros pièce...

La rédaction | Le 6 juillet 2020 |

1

Il y a les jouets, et il y a les jouets. Ceci fait partie de la seconde catégorie. Selon les mots du patron d’Aston Martin Works Paul Spires, cette reproduction de la mythique DB5 de Sean Connery dans Goldfinger est même « l’un des jouets les plus désirables jamais produits pour 25 heureux acquéreurs à travers le monde« , comme promis.

Le premier exemplaire vient tout juste de sortir des ateliers après 4 500 heures d’une « fabrication méticuleuse. »

« La DB5 ‘Job 1’ représente non seulement une nouvelle réussite en matière de design et d’ingénierie, mais elle devient aussi la première DB5 construite par Aston Martin depuis plus d’un demi-siècle« , nous dit-on.

Rappelons que cette DB5 « Continuation » est une réplique flambant neuve de la DB5 apparue en 1964 dans Goldfinger, le troisième James Bond. Aston a mis un point d’honneur à ce qu’elle en reprenne tous les gadgets et à ce qu’ils soient fonctionnels (dans la mesure du possible…), en travaillant pour cela avec EON, la société de production des James Bond.

À 3,3 millions de livres la voiture (soit 3,65 millions d’euros), il est vrai qu’on peut être exigeant. Suivez-nous dans les pages suivantes pour un petit tour de la voiture et un aperçu de tous ces fameux gadgets en action…

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés