La RS E-tron GT Performance est l’Audi la plus puissante de l’histoire

Après son restylage, la version suprême de la berline électrique aux Anneaux développe maintenant 925 ch et passe de 0 à 100 km/h en 2,5 s. Ouch.

La rédaction
Publié le : 20 juin 2024

Autrefois, l’Audi e-tron GT se partageait l’usine de Bollinger Höfe avec l’Audi R8. C’est peut-être cette dernière qui a transmis le feu sacré à la Wunderbarge électrique.

Car si la R8 n’est plus, l’e-tron GT se veut plus sportive que jamais dans sa nouvelle version RS e-tron GT Performance (en vert ci-dessus). Celle-ci développe pas moins de 925 ch, et promet un 0 à 100 km/h en 2,5 s. Choquant. Véritablement choquant.

Sans grande surprise, ce chiffre colossal en fait l’Audi routière la plus puissante jamais produite, au sommet d’une gamme e-tron GT restylée qui compte désormais trois versions, toutes bimoteurs : une inédite S e-tron GT, avec ses misérables 679 ch – en attendant un éventuel retour de l’e-tron GT Quattro d’entrée de gamme et de ses pathétiques 476 ch via un seul moteur sur l’essieu arrière –, la RS e-tron GT et ses 856 ch déjà un peu plus raisonnables (au lieu de 649 ch auparavant, excusez du peu) et désormais cette nouvelle RS e-tron GT Performance de 925 ch.

Juste au cas où, c’était évidemment de l’ironie : 679 ch minimum, c’est déjà monstrueux dans l’absolu. Cela suffit à catapulter la S e-tron GT de 0 à 100 km/h en 3,4 s, à comparer aux 2,8 s de la RS. Notez toutefois que l’etron-GT Performance n’a pas eu le droit d’aller titiller sa cousine la Porsche Taycan Turbo GT, qui garde les coudées franches avec 1 108 ch et un 0 à 100 km/h en 2,2 s lorsqu’elle est allégée au maximum avec le pack Weissach.

Comme la Porsche, les deux versions RS ont droit en série à de plus gros freins revêtus de carbure de tungstène, également proposés en option sur la S. Les moteurs sont plus puissants mais plus légers de 10 kg chacun, la batterie a également perdu 9 kg sur… 625. Tout à fait, c’est comme si votre réservoir pesait le poids d’une Caterham.

La densité énergétique de cette batterie a toutefois augmenté puisqu’elle affiche maintenant 105 kWh (au lieu de 93,4), tandis qu’elle peut charger jusqu’à 320 kW sur une borne rapide (contre 270 kW jusqu’à présent). Audi annonce une autonomie de 609 km WLTP sur la version la plus frugale, soit une bonne centaine de kilomètres de mieux que sur la phase 1.

Et oui, Audi en a profité pour repoudrer très légèrement le museau de l’e-tron GT : nouvelle texture sur le panneau de calandre, nouveau diffuseur arrière sur la S, flaps en carbone en L sur le bouclier avant de la RS, toit en carbone sur la RS Performance. Avec bien sûr un nuancier revu, de nouvelles jantes et, à bord, des sièges et un Virtual Cockpit redessinés, sans oublier un toit panoramique en option.

La nouvelle e-tron GT est d’ores et déjà disponible à la commande à partir de 128 250 € en S, 162 400 € en RS et 175 350 € en RS Performance. Et non, inutile de pleurer, la R8 ne reviendra pas

Top Gear
Newsletter

Recevez les dernières news, tops et exclusivités sur votre adresse e-mail.