L’Audi RS Q e-tron sait déjà voler

Audi ne perd pas de temps pour le développement de son proto du Dakar, qui a déjà accumulé 1 500 km d'essais. Dont une bonne partie dans les airs...

La rédaction | Le 10 août 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Audi a annoncé il y a peu son intention de disputer le Dakar 2022. Ce qu’il n’avait pas mentionné, c’était qu’il comptait envoyer sa RS Q e-tron de 680 ch dans l’espace… Voilà quelques photos du proto électrifié en pleins essais en Espagne. Ou plutôt en plein vol en Espagne.

Impressionnant, non ? Ce test de huit jours près de Saragosse a été mené « sur des sections de terre typiques de ce qui est utilisé en rallye-raid » et faisait office de déverminage pour la voiture. Celle-ci est passée entre les mains des trois équipages : Stéphane Peterhansel/Edouard Boulanger, Mattias Ekström/Emil Bergkvist et Carlos Sainz/Lucas Cruz.

Selon Audi, la RS Q e-tron a atteint 180 km/h dans les lignes droites, tandis que la température caniculaire (34°C) a permis de mettre à l’épreuve les systèmes de refroidissement. La suspension a elle aussi été raisonnablement sollicitée si l’on en juge la hauteur à laquelle l’engin a décollé. En tout, Audi a déjà pu accumuler plus de 1 500 km d »essais.

Pour rappel, la RS Q e-tron est animée par deux moteurs électriques empruntés à la monoplace de Formule E maison, un par essieu, alimentés par une batterie de 50 kWh. Celle-ci est rechargée par un quatre-cylindres essence 2.0 issu du DTM. L’ensemble développe 680 ch à l’heure actuelle, une puissance appelée à être modulée en fonction des inévitables ajustements réglementaires qui accueilleront cette technologie inédite sur le Dakar.

« Je suis ravi du comportement de la voiture », a déclaré Sainz après le test. « J’ai eu d’emblée de très bonnes sensations. » Comme celle d’être Superman pendant quelques secondes ?

Prochaine étape, les dunes.

Articles associés