Venez admirer cette E30 de 800 ch et sa livrée rétro

Tic-Tac a pleinement approuvé ce magnifique projet rétro sur une BMW Série 3. Et nous, on est amoureux !

La rédaction | Le 28 mai 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Le début des années 1990 était une époque complètement folle pour le Deutsche Tourenwagen Masters, et cette BMW Série 3 E30 préparée nous y ramène instantanément.

Nous voilà en 1991, Frank Biela remporte le championnat au volant de sa glorieuse Audi V8 Quattro DTM et nous avons assisté à une bataille sans merci entre les BMW M3 E30 et Mercedes 190 E cette saison. Nous avons vu également la fantastique Ford Mustang Fox Body de Ruch Motorsport et une M3 à la livrée très, très attrayante… Il s’agit d’Allen Berg de Tauber Motorsport dans sa E30 Tic-Tac et…

… c’est d’elle que l’américain Mush Alkarkhi s’est inspiré pour sa Série 3 de route de plus de 800 ch que vous avez sous les yeux.

Mais que se cache-t-il sous le capot ? Le six en ligne S52B32 d’une M3 E36 Nord Américaine qui a été complètement démonté et refait à neuf, puis auquel on a greffé un turbocompresseur, d’où cette puissance démoniaque. Ah, et il serait même capable de grimper à environ 1100 ch « si nécessaire. » Merci de proposer, mais 800 bourrins seront amplement suffisants.

À peu près tout ce qu’il y a sous la carrosserie de E30 a été changé. On retrouve un nouveau calculateur, un système d’injection totalement différent, ainsi que des freins de E46 et une boîte manuelle cinq rapports ZF320 de E36. Il y a également un échappement sur mesure, un différentiel à glissement limité et des suspensions pneumatiques.

Bon, on en parle de la gueule de cette E30 mélangeant DTM et German Look ? L’aileron massif et le kit carrosserie large sont fabriqués par la société « Live to Offend » – Vivre pour choquer – ce qui est probablement représentatif du projet. Les jantes 18 pouces quant à elles, sont de Brixton Forged, une entreprise située à Beverly Hills. C’est un sans faute.

Apparemment, l’habitacle conserve son cuir gris d’origine et tous les éléments de la E30 classique. Encore un bon point. Les seules ajouts sont des écrans pour la suspension pneumatique et pour consulter les données du moteur en direct. Sage décision de garder un œil sur ce qui se trame avec tout le travail qui a été effectué sur la bestiole…

Alors, hommage au DTM de l’époque réussi ? De notre côté le verdict est sans appel, on est amoureux.

Photos : David Arellano / daar_creative

Articles associés