Les BMW M3 et M4 arrivent en transmission intégrale

Ces versions xDrive gagnent 0,4 s sur le 0 à 100 km/h, moyennant un supplément de 4 500 €

| Le 20 avril 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

La M3 est une icône que BMW n’hésite pas à chambouler, au grand dam des puristes. Voici les dernières-nées du département M : les variantes quatre roues motrices des BMW M3 et M4, offrant un rythme que l’on peut raisonnablement décrire comme effarant.

Les M3 et M4 Competition xDrive conservent leur six cylindres en ligne 3 l bi-turbo de 510 ch, couplé de série avec une boîte automatique huit rapports et ici à une transmission intégrale spécifique. Dans la pure tradition M, la technologie xDrive privilégie l’essieu arrière. Cela n’empêche pas BMW d’annoncer un 0 à 100 km/h en 3,5 s, soit un gain de 0,4 s par rapport aux modèles propulsion (malgré un embonpoint inévitable mais pas encore chiffré par BMW à l’heure où nous écrivons ces lignes).

La transmission intégrale utilise un embrayage multidisque via la boîte de transfert avec une alimentation en huile « optimisée », qui permet, selon BMW, de préserver l’efficacité du système « même en cas de conduite sportive sur circuit. » Un différentiel M actif et un contrôle de stabilité aux petits oignons rendent la voiture encore plus dynamique et joueuse, promet la marque, avec « une stabilité directionnelle nettement améliorée. » Parmi les autres modifications apportées sur ces M3 et M4 Competition xDrive, citons une géométrie de l’essieu avant ajustée, un rapport de direction adapté ainsi qu’un nouveau système d’alimentation d’huile pour le moteur.

En conditions normales, les versions xDrive reste donc des propulsions, jusqu’au moment où le train avant juge que les choses se gâtent. Si vous êtes d’humeur plus taquine, trois modes de motricité sont disponibles, dont un mode 2WD qui, une fois le contrôle de traction désactivé, transforme la voiture en une pure propulsion. D’ailleurs le contrôle de traction est lui-même réglable sur… dix positions avec le M Traction Control optionnel. Oui, oui, dix. Ces M3 et M4 proposent aussi en option un « M Drift Analyser », permettant de voir en direct la durée, la longueur et l’angle de votre glisse. Après celle-ci, et pas pendant, SVP.

La commercialisation est prévue pour juillet 2021. Comptez 106 500 € avant malus pour la M3 Competition M xDrive et 109 050 € pour la M4, soit un supplément de 4 500 € par rapport aux versions deux roues motrices.

Articles associés