Le Brabus Invicto est un Mercedes Classe G blindé de 800 ch

Parce que la sécurité routière, c'est aussi résister aux rafales de fusil d'assaut et aux explosions

La rédaction | Le 25 mai 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Le blindage, c’est tout un art, et c’est aussi le nouveau dada de Brabus. Le préparateur Mercedes a conçu pour le Classe G une armure homologuée aux standards VR6 et ERV, ce qui signifie apparemment que la voiture que vous avez sous les yeux est capable de résister non seulement à des tirs à l’arme de poing, mais aussi à des rafales soutenues d’AK-47 et à des explosions équivalentes à 15 kg de TNT.

Là où les voitures blindées le sont habituellement pièce par pièce autour de la structure standard, Brabus a conçu une cellule intégrale constituée de plaques d’acier, de divers fibres et matériaux composites (incluant ceux des vitrages à l’épreuve des balles). Le Classe G est ensuite assemblé autour pour donner naissance au Brabus Invicto.

Selon le préparateur, ce procédé a l’avantage de préserver l’accès à bord (les seuils de porte rétrécissent généralement sur les véhicules blindés a posteriori). En outre, la cellule d’un seul tenant sous la carrosserie du Brabus Invicto n’aurait pas les points faibles au niveau des jointures d’un blindage traditionnel pièce par pièce.

Tout ceci alourdit le Classe G d’environ une tonne, ce qui nous emmène dans les 3,5 t. Ce serait presque raisonnable à côté des 4,5 t d’un Volvo XC90 Armoured (homologué VR8, il faut ce qu’il faut)… Et puis rassurez-vous, Brabus a revu les suspensions et les freins pour qu’on n’ait pas totalement l’impression de conduire un semi-remorque. Les roues et les pneus sont également sur mesure, ces derniers étant prévus pour pouvoir continuer à rouler à plat sur plus de 50 km. Et pour que ce monstre puisse tout de même se mouvoir à peu près dignement, le V8 4.0 biturbo du G63 passe de 585 à 800 ch et de 850 à 1 000 Nm, pour un 0 à 100 km/h en 8,2 s et une vitesse de pointe prudemment bridée à 210 km/h.

Les photos de l’Invicto en version Luxury (photos 11 à 14) ressemblent à celles de n’importe quel autre Classe G Brabus, pour le meilleur ou pour le pire. Il a ainsi droit au kit large Widestar et à un habitacle richement garni. À l’inverse et comme son nom l’indique, l’Invicto Pure (photos 15 à 18) mise sur la discrétion, une arme au moins aussi utile que le blindage dans bien des cas (mais un Mercedes Classe G peut-il vraiment passer inaperçu, même dans le plus simple appareil ?).

Néanmoins, notre version favorite reste l’Invicto Mission (photos 5 à 10), concocté spécialement pour répondre « aux besoins des forces armées, polices, services de secours, forces spéciales et entreprises de sécurité privée. » Cela se traduit par une plate-forme de toit équipée d’une rampe de feux LED à l’avant et de projecteurs à l’arrière, des feux de pénétration dans la calandre et une trappe de secours dans le toit. À bord, les quatre sièges spécifiques dotés de harnais cinq points peuvent accueillir chacun un gaillard en gilet pare-balles. On trouve aussi une réserve d’air dans le coffre, des caméras infrarouges et un GPS aux standards militaires. Bref, il ne faudra pas trop l’embêter.

Les prix commencent à 354 600 € en Allemagne.

 

Articles associés

Plus d'articles