La Bugatti Chiron Pur Sport enfin à Genève

La plus sportive des Chiron a fini par arriver en Suisse, quatre mois après ses débuts avortés au non-salon de Genève

La rédaction | Le 22 juillet 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Un peu plus tôt cette année, Bugatti dévoilait la Chiron Pur Sport. La Chiron des pilotes, plus sérieusement affûtée que la Sport par rapport au modèle standard, et privilégiant contrairement à la Super Sport l’agilité et les relances à la vitesse de pointe. Avec 350 km/h – bridés électroniquement…– , il y a cependant de quoi voir venir de ce côté-là aussi.

Le W16 8.0 quadriturbo développe toujours 1 500 ch mais un peu plus haut dans les tours (6 900 tr/min au lieu de 6 700), pour un couple inchangé de 1 600 Nm dès 2 000 tr/min. Il est associé à un boîte à double embrayage à l’étagement raccourci de 15 %, une aérodynamique active revue, des réglages châssis plus agressifs et des Michelin Sport Cup 2R spécifiques. Par ailleurs, il ne doit plus mouvoir « que » 1 945 kg, soit 50 kg de moins qu’une Chiron « standard ». Résultat, la nouvelle star de la famille passe de 0 à 100 km/h en 2,3 s (- 0,1 s), de 0 à 200 km/h en 5,9 s (- 0,2 s) et de 60 à 120 en sixième en 4,4 s (- 3 s, excusez du peu).

La Chiron Pur Sport aurait dû être présentée en grande pompe au mois de mars lors du salon de Genève, annulé au dernier moment pour une vague histoire de virus. Cette fois, c’est fait. La voiture a eu droit à sa présentation physique dans la capitale économique suisse. À défaut de Palexpo, elle a opté pour les rives du lac Léman, non loin du fameux jet d’eau. C’est tout de même plus agréable que des halls surpeuplés qui sentent la transpiration, non ?

« Après quatre mois, une présentation numérique et sept apparitions remarquées dans certaines des plus belles villes d’Europe, la Chiron Pur Sport est finalement arrivée à Genève, où sa première mondiale avait dû être annulée à cause de la pandémie de Covid-19« , s’est réjoui la marque.

Vous en voulez une ? Ne traînez pas trop, il n’y en aura que soixante exemplaires, à trois millions d’euros pièce hors taxes.

Articles associés

Plus d'articles