Une Bugatti Chiron Sport affronte un Rafale

Une Chiron Sport "Les Légendes du Ciel" se confronte à un Rafale Marine dans une drag race

| Le 20 mai 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous vous souvenez de 2007 ? Une belle année. Audi lançait sa première supercar, la R8, Alfa Romeo lançait l’une des plus belles automobiles jamais dessinée, la 8C Competizione, et Sebastian Vettel disputait son premier Grand Prix de F1 à Indianapolis aux Etats-Unis.

C’est aussi cette année-là que Top Gear réalisait un face à face entre une Bugatti Veyron et un Eurofighter Typhoon.

Mais revenons en 2021. Bugatti a publié ce jeudi 20 mai, des images et une vidéo d’une édition limitée de la Chiron Sport « Les Légendes du Ciel » faisant une drag race avec une autre de nos fiertés nationales (si, si, la Chiron est une voiture Française) le Rafale Marine de Dassault.

D’où leur est venu l’idée ? On ne sait pas trop. Mais soyons honnête, quel plaisir de voir une hypercar affronter en duel un avion de chasse. « Dans cette confrontation, la Chiron Sport et le Rafale Marine se mesurent l’un à l’autre au termes d’accélération, de couple et de comportement au freinage, » annonce Bugatti.

Roger, bien reçu. Pour rappel, la Chiron Sport embarque 1500 ch contre 58 550 newtons de poussée pour le Rafale, soit l’équivalent de… 5727 ch. La Chiron peut atteindre 420 km/h. L’avion de chasse ? Mach 1,8, soit environ 2200 km/h. Ça, pour du « supersonique. »

Il y a aussi quelques points communs inattendus entre les deux engins. Le système de freinage du Rafale est développé par Safran Landing Systems, anciennement appelée Messier-Bugatti (Bugatti accueillait des ateliers aéronautiques de 1963 à la fin des années 1980). L’hypercar et l’avion de chasse utilisent également beaucoup de matériaux légers et ils disposent tous les deux d’aérofreins. Bon, la Chiron Sport en a juste un…mais c’est déjà pas mal.

Et sinon la course ? Bugatti affirme que la Chiron Sport « prend la tête peu de temps après le départ. » Elle réalise le 0 à 100 km/h en 2,4 s, 200 km/h en 6,1 s et 300 km/h en 13,1 s. L’avion ? Il décolle après 450 m, à une vitesse de 260 km/h.

« J’ai devancé le Rafale sur les 100 premiers mètres, et quelques centaines de mètres plus loin, il était revenu à ma hauteur mais 20 mètres au-dessus les airs. Une vision incroyable et fantastique », explique le pilote de la Bugatti, Pierre-Henri Raphanel.

Articles associés