DS 4

Trois ans après les adieux de la première DS 4, née Citroën DS4, il y a de nouveau une compacte au catalogue DS.

Niels de Geyer | Le 21 avril 2022 |

Note
globale

7
10

Modèle

DS 4 E-Tense 225

À partir de 38 500 €

Moteur

4 cyl. 1.6 + Électrique
225 ch
360 Nm

Conso

1,4 l/100km
32 g CO2/km

Performances

0 à 100 km/h en 7,7 s
Vitesse maxi 233 km/h

Poids

1653 kg

Verdict

POUR : Présentation originale et flatteuse, confort et qualités routières de haut vol.

CONTRE : Mécanique sans cachet, ergonomie toujours perfectible, instrumentation désuète.

De sa devancière, elle a conservé une silhouette haute sur pattes qui permettra à cette rivale des Audi A3, BMW Série 1 et Mercedes Classe A d’aller aussi chasser sur les terres de SUV comme les BMW X2, Cupra Formentor ou Lexus UX, dixit DS. Elle dispose pour cela dans son arsenal d’une version Cross à l’accastillage gentiment baroudeur. La DS 4 se décline également en une Performance Line, notre voiture du jour. Là aussi, ce n’est que de la cosmétique : trois ambiances, mais des liaisons au sol strictement identiques.

Quelle que soit sa tenue, la DS 4 en impose avec ses larges épaules (1,86 m), ses mandibules de LED aux coins du bouclier, ses bas de caisse savamment tailladés et ses jantes pouvant atteindre 20 pouces. Le reste de la gamme DS vient de prendre cinq ans dans la vue. Cette voiture fera tourner plus de têtes qu’une A3 : à vous de choisir si vous mettez ça dans la colonne des plus ou des moins…

Le travail de DS à bord est tout aussi remarquable. Oubliée, la losangite aiguë de la DS 3 Crossback. Les formes sont simples, les lignes douces, les matériaux cossus (du cuir à perte de vue en finition Rivoli, de l’Alcantara partout sur notre Performance Line +), les finitions exemplaires. En qualité perçue, la DS 4 n’a aucune leçon à recevoir d’une A3 (du moins l’actuelle) ou d’une Classe A. L’écran central affleurant est enfin joliment intégré, et ses menus sont désormais agréables à utiliser. On peut configurer ses propres raccourcis sur l’écran d’accueil et naviguer via un petit touchpad situé juste devant le sélecteur de boîte.

Moins pratique qu’une molette ou des boutons physiques, mais mieux que rien quand on conduit, d’autant qu’il offre aussi une fonction de reconnaissance d’écriture (pas encore opérationnelle lors de notre essai). Dommage que la ligne de boutons qui appelle les menus de la clim soit parfaitement illisible. Quant à l’instrumentation numérique, elle n’est ni particulièrement esthétique ni particulièrement claire, mais elle est secondée par un affichage tête haute(assez basique). En ergonomie, Audi et BMW gardent une longueur d’avance. L’habitabilité arrière et le coffre (390 l en hybride, 430 l en thermique) n’ont rien d’impressionnant par rapport au gabarit.

Cette version hybride rechargeable reprend un attelage essence-électrique désormais bien connu chez PSA, dont les 225 ch cumulés sont transmis aux roues avant par une boîte 8 auto. Nous n’avons pas eu le temps de vérifier les 55 km d’autonomie promis par la batterie 12,4 kWh en 100 % électrique, mais l’ordinateur de bord indiquait une moyenne de 5 l/100 km tout rond à l’issue d’un trajet de 161 km sur les petites routes de l’Oise, dont 7 l/100 km sur les 39 km parcourus batterie vide. Pour une compacte aussi puissante, c’est satisfaisant, peut-être aussi parce que sa mécanique discrète mais peu gratifiante n’incite pas à conduire couteau entre les dents…

Côté châssis, il y a pourtant de quoi voir venir, et ce malgré les 1653 kg de cette version hybride. La suspension pilotée prédictive paraît moins magique que sur la grande DS 9, mais ce compromis entre moelleux (à peine dégradé en 20 pouces) et toucher de route hisse la DS 4 parmi les références de la catégorie. Agile mais pas sportive, extrêmement confortable sans être un bateau, cette compacte se prête volontiers à une conduite rapide, mais sans jamais renoncer à ses bonnes manières. Un vrai goût de premium à la page, une patte bien à elle, avec toujours un rapport prix/équipement intéressant : DS se serait-elle enfin trouvée ?

Articles associés

Plus d'articles