F1 : Verstappen titré ce week-end si…

Le premier Grand Prix d'Arabie Saoudite de l'histoire sera une course décisive pour le championnat, disputée sur un circuit inconnu, ultrarapide, entre des murs, sans grip, et dans le noir

La rédaction | Le 3 décembre 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

La saison 2021 de Formule 1 est la plus longue à ce jour, et restera comme l’une des plus serrées de l’histoire. Mathématiquement, il est cependant possible qu’un champion soit sacré ce week-end, lors de l’avant-dernière course du championnat en Arabie Saoudite. Si Lewis Hamilton devra de toute façon attendre l’ultime Grand Prix à Abou Dhabi le 12 décembre pour une éventuelle huitième couronne, Max Verstappen peut s’assurer son premier titre dès ce dimanche si les circonstances lui sont favorables.

Verstappen mène le championnat de huit points à deux courses de la fin, en sachant que la F1 récompense le top 10 ainsi : 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1, plus un point bonus pour l’auteur du meilleur tour. Pour que Max remporte le championnat ce week-end, il doit donc terminer premier ou deuxième, et espérer que les choses se passent mal pour Lewis Hamilton. Voici les scénarios qui lui permettraient de repartir de Djeddah avec la couronne en poche :

  • Verstappen 1er + meilleur tour, Hamilton 6e au mieux
  • Verstappen 1er, Hamilton 7e au mieux
  • Verstappen 2e, + meilleur tour, Hamilton 10e au mieux
  • Verstappen 2e, Hamilton 11e au mieux

Autant d’hypothèses tout à fait envisageables, mais si l’on se fie aux derniers Grand Prix, il paraît probable que Hamilton sera toujours en lice pour le titre après ce week-end. Verstappen et lui ont en effet monopolisé les deux premières marches du podium lors de cinq des six dernières courses.

Les choses ont bien changé depuis un mois. Au soir du Grand Prix du Mexique le 7 novembre, Verstappen comptait 19 points d’avance sur Hamilton après avoir remporté les deux courses précédentes, et la Red Bull semblait être la voiture à battre. Mais depuis un changement de moteur au Brésil, la combinaison Hamilton-Mercedes a repris un net avantage.

Sauf problème technique ou accident, il paraît donc inconcevable que le Britannique ne termine pas dans le top 2. Et s’il venait à gagner la course et à réaliser le meilleur tour avec Max à la 2e place, les deux pilotes arriveraient à Abou Dhabi à égalité parfaite avec 369,5 points.

Le Grand Prix d’Arabie Saoudite s’annonce d’autant plus explosif que ce sera un plongeon dans l’inconnu pour tout le paddock, qui va découvrir le circuit de Djeddah ce week-end. La piste est non seulement inédite mais toute neuve, et cet asphalte vierge offrira probablement une adhérence précaire. À 6,2 km de long, c’est le deuxième circuit le plus long du championnat après Spa-Francforchamps, et il s’annonce comme l’un des plus rapides, avec environ 250 km/h de moyenne en qualifications d’après les simulations. Sauf que c’est un circuit urbain sans échappatoires, où la course se déroulera de surcroît de nuit. Ajoutez à ça trois zones DRS, et vous avez tous les ingrédients pour un Grand Prix d’anthologie.

Rendez-vous samedi 4 décembre à 18 h (heure française) pour les qualifications, et dimanche 5 décembre à 18h30 pour la course.

Articles associés