Une Mini se cache sous cet aileron, saurez-vous la retrouver ?

Mini alignera aux 24 heures du Nürburgring un hénaurme aileron, avec une JCW de 300 ch dessous

La rédaction | Le 21 avril 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Mini a annoncé son grand retour au 24 Heures du Nürburgring le mois prochain. Pour la cinquantième édition de cette classique de l’endurance, la marque engagera un monstrueux aileron en catégorie SP3T. Posé sur le hayon d’une Mini JCW de plus 300 ch.

Le projet est né en 2021 chez Bulldog Racing, « à quelques mètres à peine de la Nordschleife », et n’a mis que sept mois à être bouclé. La voiture est basée sur la Mini JCW de série, animée par un 2.0 de 306 ch et 450 Nm. On retrouve aussi la boîte automatique à huit rapports – tant pis –, associée à un autobloquant mécanique.

Pour affronter l’Enfer vert et ses tours de 21 km, la Mini JCW a reçu un réservoir de 100 l. Elle profite aussi d’un fond plat, de vitrages allégés, d’une suspension de course dotée d’amortisseurs réglables, d’une structure renforcée, d’un échappement libéré et de freins BMW M Performance.

Dans ce qu’on voit, il y a aussi un arceau-cage, un nouveau bouclier avant qui pourra faire office de chasse-neige l’hiver venu (ou pendant les 24 Heures du Nürburgring fin mai, on a déjà vu ça), un nouveau diffuseur arrière et ce modeste aileron réglable. Celui qui sera chargé d’ajuster ce dernier ferait bien de faire un peu de musculation d’ici au départ de la course.

L’aileron lui-même ne manquera pas d’exercice. « Les 24 Heures du Nürburgring soumettent tous les composants du véhicule à un stress extrême », explique Friedhelm Thelen, le directeur de Bulldog Racing. « C’est pourquoi nous sommes ravis de pouvoir utiliser le centre de tests de BMW Group pour voir ce que la John Cooper Works a dans le ventre. » Et dans les ailes ?

Articles associés