Et la supercar du jour est… la FV Frangivento Sorpasso

Italienne pure souche, la spectaculaire Sorpasso GTXX est animée par un V10 compressé de 850 ch

La rédaction | Le 8 avril 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Voici une toute nouvelle supercar. Eh oui, encore une…

Veuillez réserver un accueil chaleureux – et pas trop sceptique, s’il vous plaît – à l’impressionnante FV Frangivento Sorpasso. Le style est… particulier, mais on ne peut pas lui reprocher de manquer de caractère. Cette poupe ultrachargée, par exemple, avec ses feux qui dépassent des montants/dérives latérales. Laissez-nous juste un petit moment pour nous remettre…

Voilà, ça va mieux. FV Frangivento est une marque créée en 2015 à Turin, qui avait déjà présenté en 2019 l’Asfane, pas piquée des hannetons non plus. Selon le cofondateur et directeur artistique Giorgio Pirolo, la Sorpasso (« dépassement », en référence au titre original du Fanfaron de Dino Risi, chef-d’oeuvre de la comédie italienne avec Vittorio Gassman, Jean-Louis Trintignant et une Lancia Aurelia B24 Spider) s’inspire notamment de la Ferrari Dino et de la Lamborghini Miura. Hmmm. Certes. Et on ne parle apparemment pas d’un énième vaporware puisque la marque assure que les premiers exemplaires seront livrés à Monaco et aux Emirats arabes unis dès la fin du mois de juillet.

Passons à la fiche technique. La Sorpasso existera en deux versions différentes, la Stradale et la GTXX. Toutes deux seront animées par un V10 (un 5,2 l germano-italien, par exemple ?) transmettant sa puissance aux quatre roues. Celui de la Stradale (à l’image ci-dessus) sera atmosphérique et développera 610 ch, tandis que la GTXX profitera d’un compresseur pour atteindre 850 ch, avec une aéro façon GT3 (mais une homologation route).

Les deux autos pèseront environ 1,3 t grâce à une structure en fibre de carbone. FV Frangivento annonce un 0 à 100 km/h en 2,9 s pour la GTXX – pas franchement ébouriffant de nos jours avec un tel rapport poids/puissance, à moins que la marque ait omis de mentionner une boîte mécanique – et une vitesse de pointe de 345 km/h.

Aucune image de l’intérieur n’a encore été dévoilée, mais FV Frangivento promet une débauche de cuir et d’Alcantara, ainsi qu’un « système de conduite Avatar » qui agira apparemment comme « un copilote intelligent, […] avec lequel il sera possible d’interagir en parlant normalement, comme avec un compagnon de voyage. » Dit comme ça, ça a l’air un peu déprimant, quand même.

Il sera possible de personnaliser sa voiture dans les moindres détails, en échangeant directement avec les designers. Le plus impressionnant dans tout ça, c’est peut-être le délai de livraison : 150 jours après la commande, promet FV Frangivento, qui travaille entre autres avec Brembo, Sparco, OZ et Pirelli.

On vous en dit plus dès que les premières Sorpasso de production pointent le bout de leur calandre.

Articles associés