La Hyundai i20 N est (presque) là

Premier aperçu officiel de la future meilleure ennemie de la Ford Fiesta ST, et de ses rétroviseurs aérodynamiques

La rédaction | Le 7 mai 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Après le succès critique de l’i30 N, on savait que Hyundai pensait très fort donner à la nouvelle i20 sa propre version sportive. La voici, en pleins essais « grand froid » à Arjeplog, en Laponie suédoise. Ce doit être pour ça qu’elle a gardé ses moufles et son bonnet.

Le camouflage encore présent sur ces spyshots officiels (qui datent du début de l’année) n’empêche pas d’en avoir déjà un peu à se mettre sous la rétine : de jolies jantes alliage bien aérées avec de gros freins derrière, ou encore des rétroviseurs étonnamment travaillés pour une humble citadine. Ces photos semblent également confirmer que l’i20 N – comme la prochaine génération d’i20 « tout court » –ne sera proposée qu’en carrosserie cinq portes, contrairement à la Ford Fiesta ST qui laisse le choix.

On n’en sait pas beaucoup plus pour l’instant. Sous le capot ? Mystère. Assurément un trois- ou quatre-cylindres essence turbo, éventuellement avec une hybridation légère puisque cette technologie a été officialisée sur la gamme i20 standard. Pour une puissance de 200 ch et des poussières, aujourd’hui la norme chez les GTi survivantes du segment : Fiesta ST, Polo GTI, Mini Cooper S et… c’est à peu près tout, la Toyota GR Yaris étant passée dans une autre dimension avec ses 261 ch, sa transmission intégrale et son toit en fibre de carbone.

La Hyundai i20 N n’est pas venue toute seule à Arjeplog. Elle a partagé son camion avec l’i20 WRC (encore basée sur l’ancienne génération) et le concept RM19. Le pilote de rallye Thierry Neuville était également du voyage pour donner un ressenti totalement objectif sur la future petite sportive de son employeur.

« Véhicule très intéressant. Très précis. Très maniable. Le moteur offre de belles montées en régime et sa sonorité est également très intéressante. J’ai hâte de pouvoir la piloter en WRC ! »

On peut s’attendre à un échappement sport aussi volubile que celui de l’i30 N (si possible un peu moins artificiel, mais c’est vraiment pour chipoter). Sur ce plan, la vidéo ci-dessous est prometteuse. Hyundai a d’ailleurs promis que l’i20 N, comme sa grande sœur, ferait passer le plaisir de conduire avant la performance brute. Elle devrait donc avoir elle aussi son petit caractère, et une boîte manuelle. Confirmation au prochain épisode…

 

Articles associés

Plus d'articles