Les meilleures électriques 2021 I Meilleur design : Hyundai Ioniq 5

Le design est l'un des premiers facteurs d'achat automobile, et encore plus avec la voiture électrique. Notre préféré sur les 12 derniers mois est le Hyunday Ioniq 5. Voilà pourquoi

| Le 17 mai 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Le vocabulaire de la voiture électrique est déprimant, non ? Avant on salivait sur le nombre de cylindres, la pression des turbos, les injecteurs… les carbus. Maintenant il faut se contenter de kWh au kilomètre et de capacités de charge plus ou moins rapides.

Les défenseurs de l’électrique me diront qu’il y a tout de même de la puissance, du couple et des accélérations fulgurantes. Vrai. Mais passé l’effet de surprise, l’accélération pure est un peu… clinique, ça manque d’émotion. Et, si l’on fait abstraction de la mécanique, quel est le plus gros vecteur d’émotion automobile ? Le design bien sûr.

Question émotion, le design Hyundai Ioniq 5 est plutôt généreux. Un design hérité du concept Hyundai 45 EV présenté en 2019 à Francfort. Si on a de plus en plus souvent l’habitude de voir des concepts assez proches de leurs versions de séries, ce concept 45 EV était si différent à sa présentation que personne n’aurait cru le voir débarquer tel quel 2 ans plus tard. Pourtant, un peu comme l’Audi TT ou la 206CC en leur temps, le concept Hyundai 45 EV est aujourd’hui disponible dans les concessions Huyndai sous le nom Ioniq 5.

On aurait pourtant dû se méfier des ambitions du patron du style de Hyundai, Luc Donkerwolke, qui avait pris la direction des design Hyundai et Genesis en 2016 après avoir œuvré notamment chez Audi, Skoda, Lamborghini ou Bentley. Il avait assez rapidement annoncé la couleur en déclarant que « chaque modèle devait avoir un style affirmé ». Avec son look de compacte sportive rétro-futuriste sorti des années 80, le style du Ioniq 5 est clairement affirmé et tire avantage de la nouvelle plateforme Hyundai 100% électrique E-GMP.

À commencer par l’impressionnant empattement de 3 mètres ! Car oui, son look lui permet également de dissimuler, en photo au moins, ses dimensions de SUV familial. Cet empattement, ainsi que l’avantage non-négligeable de na pas avoir à caser un moteur, une boîte, un échappement… lui permettent de loger sans aucun souci des adultes devant ET derrière avec de la place aux genoux avec un plancher totalement plat, les batteries (54 ou 72 kWh) étant logées sous vos pieds. Du coup, centre de gravité abaissé, meilleur comportement… vous connaissez la chanson.

Toujours pour optimiser l’espace, la console centrale a totalement migré sur la planche de bord et, pour le confort, les deux sièges avant disposent de repose-pieds et peuvent s’incliner presque à l’horizontal pour se transformer en (presque) banquette-couchage au besoin. Même si le Ioniq 5 y a accès et est capable de charger à 350 kW pour récupérer 400km d’autonomie en 20 minutes, on sent que les gars de chez Hyundai savent ce que c’est de charger ailleurs que sur une borne Ionity…

Ce Ioniq 5, dont nous avons déjà pris le volant,  a été conçu et développer pour prendre part au 21e siècle tel qu’il est, pas forcément comme on en aurait rêvé. Un engin spacieux, relaxant, silencieux… bref, du bon sens sur 4 roues mais, surtout, un vrai morceau de design.

Articles associés