Les voitures autonomes de Jaguar Land Rover veulent vous aider à traverser

Et la lumière fut

La rédaction | Le 25 janvier 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Nous autres humains avons un peu de mal à faire confiance aux robots. Il faut nous comprendre : pour un WALL-E ou un R2D2, combien de T-800 et de HAL 9000 ? Cette crainte instinctive risque de ne pas faciliter la cohabitation avec les véhicules autonomes qui sont censés être à la veille d’envahir nos rues. Heureusement pour nous, Jaguar Land Rover a réfléchi à quelques moyens de rendre les robots plus avenants.

L’année dernière, une équipe d’ingénieurs du groupe avait implanté une paire d’écrans ronds en forme d’yeux au niveau du pare-brise de ses drones. Ces derniers pouvaient ainsi montrer aux piétons qu’ils les avaient repérés en les « regardant », comme un conducteur le ferait derrière son pare-brise.

Changement de plan : cette fois, les yeux ont cédé la place à des signaux lumineux projetés au sol par le drone de manière à indiquer aux autres usagers sa trajectoire à venir. Ces balises consistent en une série de barres perpendiculaires à l’axe du véhicule. Quand celui-ci s’apprête à accélérer, l’écarte entre les barres s’accroit, et réciproquement pour annoncer un freinage.

« Comme n’importe quelle nouvelle technologie, il faut apprendre à lui faire confiance, explique Pete Bennett, responsable des recherches au département « Mobilité future » de Jaguar Land Rover. Lorsqu’il s’agit de véhicules autonomes, il est important que les piétons soient sûrs de pouvoir traverser en toute sécurité. Ces travaux serviront de base au développement d’une interactivité entre les voitures autonomes et les piétons et conducteurs dans le futur. »

Vivement ce monde meilleur…

Articles associés

Plus d'articles