Le Jeep Gladiator ne craint rien ni personne

Force et honneur pour le Wrangler pick-up

La rédaction | Le 30 novembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Le Wrangler pick-up est de retour ! Et son nom est Gladiator. Décidément, entre les Demon, Hellcat et autres Trackhawk, le catalogue FCA se pose là en termes de badassitude.

Basé sur le même châssis-échelle que le dernier Wrangler, le Gladiator est un monstre, mais aussi un rêve de déménageur. Presque un mètre plus long qu’un Wrangler double cabine (soit 5,67 m), il est capable d’embarquer une charge de 725 kg et de remorquer jusqu’à 4 370 kg. Amateurs de quad ou de yachting (avec une hauteur de gué maximale de 76 cm, la mise à l’eau sera une formalité), le Gladiator est fait pour vous.

Comme le Wrangler, il s’agit d’un tout-terrain au sens le plus littéral qu’on puisse imaginer. Il sera proposé au choix avec un V6 3.6 essence de 286 ch ou un 3.0 Diesel de 260 ch, associés à une boîte auto à huit rapports ou manuelle à six rapports. Les performances n’ont pas encore été annoncées.

Tous les Gladiator seront bien sûr équipés d’une transmission intégrale. En finition haut de gamme Rubicon, le pick-up disposera comme le Wrangler d’une gamme courte encore plus courte, de blocages de différentiel avant et arrière, d’une barre antiroulis débrayable et de roues 17 pouces chaussée de pneus mixtes 33 pouces. Ajoutez à cela une garde au sol de 28 cm et vous obtenez selon Jeep le pick-up le plus compétent du marché en hors-piste, même si les angles d’attaque (20,3°) et de fuite (11,1°) ont inévitablement souffert par rapport au Wrangler en raison du surcroît de longueur.

Et si vous n’êtes pas assez divertis, vous pouvez encore démonter le toit, les portes et le pare-brise. Après tout, si vous achetez un pick-up Jeep, c’est que vous aimez vous sentir proche des éléments. Ne reste plus qu’à remplir la benne de kayaks ou de matériel d’escalade. Ou aller faire les courses du mois, si vous préférez rester au chaud.

Après plusieurs concepts de semonce, le Gladiator est le premier pick-up Jeep de série depuis le Comanche des années 90. Il aura finalement eu sa vengeance, dans cette vie ou dans l’autre. Et en plus, si tout va bien, l’Europe devrait y avoir droit à l’horizon 2020.

Articles associés