Lamborghini SCV12 : admirez (et écoutez) la pistarde de 830 ch sur le Paul Ricard

Non homologuée pour la route, cette hypercar reçoit le V12 Le plus puissant de l'histoire de la marque. Premières images... et premières vocalises en vidéo

La rédaction | Le 23 juin 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Cela fait un petit bout de temps qu’on la savait en approche, mais c’est aujourd’hui qu’on découvre ses formes, encore camouflées pour le principe. La SCV12 est la prochaine hypercar de Lamborghini, réservée à la piste et animée par le plus puissant V12 jamais monté sur une voiture de la marque. Un pitch d’autant plus alléchant qu’on apprend par la même occasion qu’elle développe plus d’appui qu’une GT3…

Cette voiture a été conçue par Squadra Corse, le département course de Lambo. D’où cet attirail aérodynamique pour le moins exhaustif. Le capot avant est orné d’une double entrée d’air autour d’une arête centrale qui canalise le flux vers la prise d’air du toit, gavant ainsi le V12 atmosphérique de bon oxygène frais. Donc plus on va vite, plus on a de chevaux : une équation comme on les aime.

Probablement dérivé du 6.5 de l’Aventador, ce V12 est associé à une boîte séquentielle à six rapports issue quant à elle de la Huracán Super Trofeo Evo. Cette boîte est porteuse puisque les suspensions réglables reposent directement dessus. Elle transmet les 830 ch (et plus si affinités) aux seules roues arrière. Des slicks Pirelli, sur des jantes de 19 pouces à l’avant et 20 à l’arrière, assurent l’interface avec le bitume.

Hérissée d’ailerons, de lames et de dérives, la SCV12 devrait faire le spectacle comme le vrai fleuron de Sant’Agata qu’elle deviendra de facto. Elle sera construite chez Squadra Corse en série limitée. Limitée comment, on ne sait pas encore ; à quel prix non plus. En revanche, Lamborghini a déjà annoncé que le quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans Emanuele Pirro se chargerait de couver les heureux acquéreurs de la bête sur « certains des plus prestigieux circuits de la planète » pour les aider à la pousser dans ses retranchements.

Ah oui, on sait aussi qu’elle fera un bruit fabuleux. Ecoutez plutôt ci-dessous, en attendant la présentation officielle cet été.

Articles associés

Plus d'articles