La Pininfarina Battista entre en production

Il faut entre 10 et 18 semaines pour assembler chaque voiture. Dépêchez-vous, la moitié de la production est déjà vendue...

La rédaction | Le 13 juillet 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

Ça y est, Pininfarina a lancé la production de sa sublime Battista, la voiture italienne la plus puissante de l’histoire. Cousine de la Rimac Nevera, cette hypercar électrique dispose de 1 900 ch via quatre moteurs. De quoi passer de 0 à 100 km/h en moins de 2 s, de 0 à 300 km/h en 12 s, et dépasser les 350 km/h.

Quand la Nevera met fièrement en avant sa technologie embarquée, la Battista préfère s’inscrire dans la tradition de la carrosserie italienne. Difficile de faire autrement avec un tel patronyme… Pininfarina souligne que chaque voiture nécessite un minium de dix semaines de travail. Les cinq exemplaires de la série « Anniversario », peints à la main, pourront même demander jusqu’à 18 semaines.

Après ajustement du groupe motopropulseur, de la monocoque et de la carrosserie pour vérifier les tolérances, cette dernière est à nouveau démontée pour passer en peinture. Pendant les trois à quatre semaines nécessaires, on garnit l’habitacle.

Vient ensuite l’assemblage final, y compris des portes en élytre, avant un contrôle qualité incluant la charge, l’infodivertissement ou, plus crucial sur une hypercar de presque 2 000 ch, le bruit.

Chaque voiture peut évidemment être personnalisée selon des myriades de possibilités. Pininfarina évoque 13,9 quintillions de combinaisons pour l’extérieur (ça fait beaucoup, là, non ?), et 128 millions de combinaisons pour l’intérieur.

Pininfarina produira 150 Battista, donc cinq « Anniversario ». Environ la moitié des voitures auraient déjà trouvé preneur, un nombre augmentant « de semaine en semaine ». Vous savez ce qui vous reste à faire.

Retrouvez notre essai complet de la Pininfarina Battista ici. 

 

Articles associés