La Rimac C_Two et ses 1 914 ch arriveront en mars 2020

Et l'hypercar électrique croate aura changé de nom d’ici-là. Et-ce que ça rimera avec Battista et Evija ?

La rédaction | Le 17 décembre 2019 |

Rimac C_Two

En savoir plus à ce sujet :

Selon Mate Rimac, la C-Two sera à Rimac ce que la MP4-12C fut à McLaren. La concrétisation de tout le savoir-faire de l’entreprise, en l’occurrence une hypercar électrique monstrueusement rapide douée de pouvoirs télépathiques.

La voilà, encore sous les traits d’un prototype qui continue de limer les pistes d’essai à travers le monde. Il y en a 17 comme celui-ci, chargés de mettre à l’épreuve aussi bien la rigidité du châssis que « la conduite autonome haute performance. » Tout un programme.

Ceci afin que la C_Two de série soit prête à être dévoilée au public au prochain salon de Genève, avant les premières livraisons fin 2020.

Rappelons que l’engin annonce 1 914 ch, un 0 à 100 km/h en 1,85 s et une vitesse de pointe de 415 km/h. Et qu’à côté de tout ça, Rimac a promis à Top Gear que ce serait une hypercar utilisable « au quotidien ». Avec des sièges électriques, par exemple.

Rimac en garde en effet sous le pied pour une version dédiée à la piste qui arrivera par la suite (si possible avec un nouveau record du Nürburgring sur son CV). La C-Two « standard » n’en restera pas moins jubilatoire à conduire, promet Mate Rimac. Et on peut faire confiance à un gars dont le hobby était de transformer des BMW E30 en hot-rods électriques.

« La C_Two procurera de nouvelles sensations de conduite, précise Rimac, avec un châssis très communicatif et un comportement de tout premier ordre. » Elle aura aussi un nom entièrement nouveau.

« Lorsque ce ne sera plus un concept, le nom ‘C-Two’ sera remplacé par le nom du modèle de production », explique Rimac. Des idées ?

Articles associés

Plus d'articles