Top 9 : Les voitures de sport qui se traînent

Une Ferrari 2.0 litres, ça vous dit ? Ou une Corvette avec un compteur qui s'arrête à 135 km/h ?

La rédaction | Le 12 février 2021 |

8

Pontiac Fiero

La première sportive américaine à moteur central arrière a laissé derrière elle une image désastreuse. Fiabilité pitoyable, performances mollassonnes, qualité de construction catastrophique, sans oublier une fâcheuse tendance à la combustion spontanée et à servir de base à de mauvaises répliques de Ferrari. Feu Pontiac n’avait donc pas de quoi être… fier.

La bien mal-nommée Fiero partait pourtant d’une excellente intention : une voiture de sport compacte, abordable et pas trop gourmande, utilisable au quotidien, pour venir épauler la Corvette dans la galaxie General Motors.

Hélas, il a fallu attendre 1985 pour qu’elle ait droit à un V6 et des performances dignes de ce nom. Les modèles de base devaient composer avec un quatre-cylindres au rendement très américain de 93 ch pour 2,5 l, autorisant un 0 à 100 km/h en 12 s. En tout cas jusqu’à ce qu’une bielle passe à travers le bloc, et que le moteur s’immole par le feu.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés